2 équipements médicaux indispensables

Dans le secteur de la santé, les professionnels utilisent certains matériels pour protéger le bien-être des patients et leur propre santé. Si les gants à usage unique servent dans plusieurs circonstances, les masques chirurgicaux semblent d’une grande utilité, surtout en ce temps de pandémie liée au coronavirus. Dans cet article, nous vous présentons les avantages de ces deux équipements médicaux que vous devez posséder pour usage professionnel mais aussi personnel.

1. Les gants à usage unique

Encore appelés gants d’examen, les gants à usage unique se portent pour éviter le contact manuel avec certains objets, certaines matières ou certaines parties du corps d’un patient. La plupart du temps, ces matériels sont utilisés dans le cadre professionnel de la santé au cours d’une administration de soins ou d’une opération chirurgicale.

Les techniciens de santé doivent éviter tout contact manuel avec le sang des patients lors des pansements, pendant un accouchement, ou toute autre intervention sanitaire. En effet, 70 à 80 % des infections sont manuportées, c’est-à-dire qu’elles transitent par la main. D’une part, le port des gants jetables diminue considérablement la transmission des microorganismes de patient à patient. C’est donc une protection essentielle pour ne pas mettre en danger la santé des patients et assurer une sécurité contre la flore microbienne des autres personnes.

D’autre part, les gants évitent au personnel tout contact avec le sang, les liquides biologiques, les muqueuses, etc. Vous pouvez acheter les gants pour un usage personnel dans les usines, les restaurants, les métiers de manutentions, la peinture, la coiffure, etc.

Il existe 3 types de matières pour les gants médicaux spécifiques aux professionnels de santé :

  • Gants latex : en caoutchouc naturel, élastique et confortable
  • Gants nitrile : fabriqués à partir de résines synthétiques de chlorure de polyvinyle, évite les allergies
  • Gants vinyle : grande solidité et durabilité, hyper résistant aux produits chimiques et adapté à l’agro-alimentaire.


Ils peuvent être aussi poudrés (à base d’amidon de maïs, plus facile à enfiler) ou non poudrés (spécialement pour les lavages intensifs).
Enfin, afin d’assurer un maximum de sécurité, il est possible de doubler les gants.

2. Les masques à usage unique


Depuis le début de la pandémie du coronavirus, la fabrication et la vente des masques de protection ont connu une avancée incroyable. Généralement, c’est le personnel soignant qui ne se sépare pas de cet outil de travail. Aujourd’hui, plusieurs types de masques sont vendus pour la sécurité respiratoire. Ils servent à filtrer les éléments biologiques tels que les virus et les germes de l’environnement.

Pour lutter contre le Covid-19, les autorités sanitaires imposent le port des masques dans les lieux publics et dans les transports en commun. Plusieurs règles entourent le port de ces objets pour le bien-être et une protection efficace.

Les modèles FFP2 et FFP3 restent les deux variantes qui assurent le plus haut degré de filtration. Ils empêchent la propagation d’éléments en suspension dans l’air tels que les bactéries, les contaminations, les virus, etc. Contrairement aux masques lavables, les modèles à usage unique doivent finir à la poubelle après quelques heures d’utilisation.

Leave a Reply