TV et vidéos en salle d’attente, quel intérêt pour le médecin ?

La digitalisation des entreprises est un phénomène global. L’ensemble du corps médical est concerné par cette tendance forte, dont l’objectif est d’augmenter la fluidité de l’information, réduire le temps de transmission et concentrer tous les efforts sur les soins.

une salle d'attente d'un médecin avec une télévision pour afficher des vidéos

Digitaliser le monde médical

Depuis plusieurs années, l’univers médical s’approprie les “nouvelles technologies” et tente d’en tirer le meilleur pour informer et consulter. Pourtant, les données médicales restent très (trop) sensibles pour être stockées sans une vraie sécurité sur des serveurs ou des sites internet. Cela a eu pour effet de limiter le développement de solutions expertes.
Toutefois, de plus en plus de médecins généralistes et surtout spécialistes disposent aujourd’hui de site internet, voire d’application mobile, permettant de diffuser de l’information à leur patientèle ou de communiquer en direct.
Les systèmes de prise de rendez-vous en ligne se multiplient aussi, évitant l’engorgement des secrétariats médicaux.

Occuper le temps d’attente

L’un des derniers lieux inexploités est la fameuse salle d’attente.
Même si tous les médecins souhaitent réduire le temps passé en ce lieu, impossible de prévoir une urgence, un rendez-vous plus long que prévu, etc.

Cette salle porte donc bien son nom. Les patients y attendent leur tour, subissant ce temps “perdu” et l’occupant comme ils le peuvent.
Certes, de plus en plus d’entre eux utilisent leur téléphone portable pour s’occuper et passer le temps, préférant ainsi le smartphone aux vieilles revues mille fois lues et relues, présentes sur une table basse. 

C’est cet espace-temps que souhaite occuper les médecins développeurs de la solution Digidocteur en proposant des télévisions pour les salles d’attente.

Télévision, vidéos médicales et applications smartphone

La présence d’écran dans les salles d’attente existe déjà depuis quelques années. En général, les TV diffusent les chaînes d’infos, avec un volume sonore plus ou moins agréable.
Ainsi, il est dorénavant possible d’utiliser ces télévisions à des fins plus médicales, en proposant des films adaptés à chaque cabinet.
Ainsi, les spécialistes pourront avoir une vidéo dédiée à leur domaine, proposer des informations spécifiques à un nouveau traitement proposé ou une nouvelle intervention maîtrisée. Il sera alors possible d’informer chaque patient sur les progrès dans les différents traitements et provoquer ainsi des questionnements plus pointus entre praticiens et malades, permettant bien souvent de gagner beaucoup de temps de recherche.
Pour les généralistes, cela peut être le moyen de diffuser des informations médicales contrôlées (la crise récente montre combien ce contrôle est fondamental) mais aussi des rappels de soins (la fréquence des vaccins, des informations de saison, des conseils…) ou encore des informations spécifiques au cabinet ( horaire, mode de prise de rendez-vous, vacances….).
Le temps subit dans la salle devient un possible temps d’information.

Et puisque tous les patients ou presque se servent de leur téléphone, la start up a aussi imaginé une application téléchargeable (IOS et Android) afin de pouvoir communiquer en direct avec les patients, leur envoyer de nouvelles informations, des vidéos explicatives, des rappels de rendez-vous, etc.…Ce système d’application mobile s’avère donc efficace aussi bien dans la salle d’attente qu’en dehors, permettant d’anticiper de nombreux points avant chaque rendez-vous.

Leave a Reply