Le matériel de base du généraliste

Bien que le stéthoscope soit l’outil le plus souvent associé aux médecins, il y a de nombreux autres accessoires et matériels médicaux qu’un médecin se doit d’avoir dans son cabinet.  Ils sont principalement utilisés pour réaliser un diagnostic médical et aussi pour le respect de règles d’hygiène.

Que vous soyez un jeune médecin qui désire ouvrir son cabinet ou un simple curieux, nous allons avoir dans cet article le matériel médical de base d’un médecin généraliste :

Lit d’examen

un cabinet médical avec un lit d'examen

Impossible d’avoir un cabinet médical sans lit d’examen. C’est le passage obligatoire ou vous allez vous asseoir et vous allonger pendant que le docteur réalise son examen médical. C’est un élément essentiel, à moins que vous ne vous installiez comme psychiatre ou anesthésiste. Mais en tant que médecin généraliste, c’est le premier équipement à acheter.

Drap d’examen

Le drap d’examen est un consommable médical indispensable pour le médecin, il est disposé sur le lit d’examen. Il est destiné à la protection du patient et à la protection des surfaces. Il est généralement jetable et donc changé entre chaque patient.

L’utilisation d’un drap d’examen permet d’améliorer les conditions d’hygiènes pendant l’examen et entre chaque patient. Cette sous-couche de protection assure une diminution de la probabilité d’infections.

Il est utilisé par les généralistes, mais aussi par : cabinets dentaires, hôpitaux, les cliniques, les salons de massage, dermatologues, gynécologues… Le rouleau de drap d’examen est aussi utilisé dans les maisons de retraite et pour les nouveau-nées comme tapis à langer.

Ils peuvent être gaufrés, lisses, ouatés, plastifiés avec plusieurs épaisseurs.

Balance

Le poids du patient est une source d’informations importante pour le médecin généraliste, ce n’est d’ailleurs par pour rien qu’il la mesure à chaque rendez-vous. Cela peut être une simple balance ou une balance électronique donnant des mesures avec une précision bien plus grande. Il existe même des modèles que certains généralistes utilisent qui permettent de mesurer l’IMC, déterminer la masse graisseuse ou encore la quantité de tissu adipeux du patient.

Manopoire

un sphygmomanomètre

Une manopoire appelée aussi sphygmomanomètre est un dispositif médical utilisé pour mesurer la pression artérielle. Le mot vient du grec sphygmós= pulsation et manomètre. Il est également connu sous le nom classique de brassard tensiomètre et aussi « manomètre ».

Le brassard du sphygmomanomètre doit être placé au niveau du cœur. Le bord supérieur du brassard doit se trouver au moins 2 cm au-dessus du pli du coude. En effectuant des pressions sur la poire, le brassard se gonfle et les résultats de la pression artérielle systolique et diastolique s’affichent sur le manomètre.  

Marteau à réflexes

L’un des tests les plus bizarres que font les médecins est le réflexe du genou. Ce réflexe nécessite un marteau à réflexes et c’est un autre instrument qui fait partie de l’équipement de base de la plupart des cabinets médicaux. Le marteau fait partie du processus de diagnostic des problèmes du système nerveux et c’est un test qui est fréquemment effectué par les médecins généralistes qui examinent un patient pour la première fois.

Stéthoscope

Une des premières causes de visite chez le médecin généraliste est une infection des voies respiratoires. L’appareil médical qui permet de diagnostiquer cela est le stéthoscope. Un bon stéthoscope est un élément de base.

Cet instrument médical de diagnostic permet d’effectuer une auscultation cardiaque, pulmonaire, vasculaire et abdominale. À travers cet instrument, les bruits sont amplifiés par résonnance. Pendant l’examen, une partie de l’appareil est appliquée sur la poitrine du patient, tandis que l’autre partie est insérée directement dans les oreilles du médecin. Grâce à cet équipement, le médecin peut entendre le bruit des battements du cœur et peut également détecter des souffles ou d’autres anomalies du cœur ou de la cavité abdominale.

Thermomètre

Le thermomètre fiat également parti des équipements obligatoires pour le médecin. La mesure de la température corporelle fait partie intégrante de l’examen et pour ainsi poser un diagnostic fiable.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page