Psychogénéalogie : 5 moyens pour retrouver les secrets de ses ancêtres

ADN

La psychogénéalogie part du postulat que certains comportements inconscients et maladies se transmettent de génération en génération et empêche le sujet de se réaliser pleinement. Les traumatismes, les conflits, les maladies, les secrets vécus par nos ancêtres conditionneraient une partie de notre vie.  

Pour en prendre conscience et pouvoir s’en dissocier, il est nécessaire d’étudier son arbre généalogique pour retrouver ses ancêtres et en apprendre plus sur eux.

Pour vous guider dans vos recherches, vous trouverez ci-dessous 5 étapes importantes pour mener à bien vos recherches et ainsi retrouver vos ancêtres.

Dans le chemin pour découvrir ses racines, le moindre détail peut être important et des éléments a premiers vus anodins peuvent se relever finalement d’une grande importance dans la recherche de vos ancêtres.  

1-     Organisez-vous

Une bonne organisation au départ, vous permettra de gagner beaucoup de temps par la suite. Dans votre recherche, il sera très important d’avoir un cahier (peut-être même un cahier grand format dans le cas d’une grande famille), et un stylo.

Commencez par réaliser un arbre généalogique en notant votre famille la plus proche. Pour chaque membre de la famille, il faudra bien noter soigneusement les informations que vous obtenez et classer les documents importants, ils vous seront utiles lors de votre prochaine recherche.

2-     À la recherche des documents familiaux

À la recherche des documents familiaux = un vieux passeport

Il va falloir fouiller les greniers et les garages de vos parents et grands-parents à la recherche d’un maximun de souvenirs de famille. Essayer de retrouver un maximum de documents sur les membres de votre famille en particulier grands-parents et arrière grand parent.

Ce qui devrait vous intéresser :

  • Photos
  • Certificat de décès
  • Certificat de naissance
  • Carte d’identité
  • Document relatif à l’école, au travail.
  • Livret militaire
  • Des factures
  • Des certificats de propriétés ou de vente

Soyez malin réfléchissez pour savoir où trouver plus d’informations. Un document peut conduire à une information, et celle-ci à une autre. Vous allez être un véritable détective de votre passé.

3-     Parler avec les membres les plus âgés de la famille

Après avoir réuni un maximum d’informations et de documents familiaux, il va être temps de parler avec les membres les plus âgés de votre famille.

Dans quelques années, les membres les plus âgés de votre famille ne seront malheureusement plus en vie. Ils sont aujourd’hui la source la plus précieuse de vos connaissances. Avec vos documents en main pour leurs rafraichir la mémoire, ils peuvent être une mine de connaissances sur les ancêtres. Ils peuvent se souvenir parfaitement de vieux souvenir ayant eu lieu il y a 30 ou 40 ans. De précieux indices qui vous permettront d’avancer dans votre recherche.

Une photo permettra par exemple à vos grands-parents ou arrière-grands-parents de se remémorer un souvenir de leur ancêtre et de vous mentionner quelque chose à d’intéressant a son sujet pendant la rencontre.

4-     Test ADN

Avez-vous pensé à votre ADN ?

Votre ADN raconte des histoires uniques sur la façon dont vous êtes connecté au monde. Vous permettant de découvrir d’où venaient vos ancêtres et trouvez des morceaux de votre histoire.

Chaque personne a un ADN qui la rend unique. L’être humain, à la naissance, prend 50% de l’ADN génétique du père et 50% de la mère, et il possède à son tour 50% de l’ADN de chacun de ses parents. Ainsi, grâce au meilleur test ADN et a une analyse de l’ADN autosomique, il est possible remonter des milliers d’années en arrière pour connaitre le profil génétique de nos ancêtres et leur lieu d’origine.

Vous n’allez pas pouvoir découvrir le nom ou le lieu de résidence d’un de vos lointains ancêtre. Mais plutôt déterminer votre profil génétique et connaître les groupes ethniques (Européen, Africain, Asiatique, Amérindien…) auxquels vos ancêtres appartenaient et la quantité d’ADN de ces groupes.

5-     Autres sources d’informations : registres d’états civils, registres paroissiaux et internet

SI vous avez du mal à retrouver des documents comme l’acte de naissance, l’acte de décès, l’acte de mariage… Tournez-vous vers la mairie et son registre d’états civils. Dans cette optique, il faut évidemment savoir le lieu de naissance (ou de résidence) du membre de votre famille dont vous recherchez des informations.

L’église aussi avec ses registres paroissiaux peut disposer de documents importants pour votre recherche : acte de mariage, acte de baptême, acte de sépulture…

N’hésitez pas aussi à effectuer quelques heures de recherches sur internet pour tenter de dénicher dans certaines archives des documents intéressants. Il y a des sites spécialisés avec par exemple familysearch.org (Voir le site ici).

Leave a Reply