La psychologie inversée : C’est quoi ? Les champs d’applications ? Et comment l’utiliser ?

Êtes-vous souvent confrontés à des interlocuteurs réfractaires à vos requêtes ? Si oui, vous vous demandez sûrement comment y remédier. La psychologie inversée est la solution idéale. Toutefois, il est important de savoir où et comment s’en servir.

Illustration de psychologie

La psychologie inversée, c’est quoi ?

La psychologie inversée est une forme de communication ou une technique de manipulation passive. Elle consiste à faire faire à votre interlocuteur une action qu’il se résigne à exécuter. Elle s’applique généralement sur les personnes qui sont par nature difficiles à convaincre et réfractaires à tout ce qui leur est demandé. L’exercer sur une personne conciliante serait une perte de temps, puisque celle-ci est naturellement réceptive et disposée à faire selon vos demandes.

En effet, le but étant d’amener votre interlocuteur à faire ce qu’il se refuse, il y a certains critères que vous devez prendre en compte. D’abord, vous devez faire en sorte que ce dernier ne se sente pas influencé : il faut que votre interlocuteur se croie libre dans ses choix ou qu’il se sente maître de ses actions. Dans le cas contraire, vous aurez échoué dans vos manœuvres.

Ensuite, il va de soi que ce que vous devez lui demander de faire le contraire de ce que vous voulez en réalité. Toutefois, restez persuasif de manière qu’il vous prenne le plus au sérieux. Ainsi, l’intéressé sera amené à vous satisfaire croyant faire le contraire. Enfin, l’exercice n’étant pas un succès à tous les coups, il faut être très patient et garder son sang-froid.

Les champs d’application de la psychologie inversée

Cette technique de manipulation peut être utilisée dans divers domaines.

L’éducation

La réactance est surtout observée chez les enfants et l’adolescent. En effet, cette tranche d’âge a tendance à affirmer ses choix. Alors, elle fait tout le contraire des ordres transmis ou refuse catégoriquement de les exécuter. Ainsi, pour contrecarrer cette situation chez son enfant, le parent peut quelques fois avoir recours à la psychologie inversée.

En voulant que son enfant obéisse à tel ordre, le parent ordonne tout le contraire à son enfant. Celui-ci par esprit de contradiction obéit inconsciemment. Toutefois, ce recours doit être modéré, dans la mesure où la manipulation, surtout des enfants, n’est pas conseillée.

Dans la psychothérapie (médecine)

Donner raison tout en mettant un accent particulier et de façon habile sur les conséquences négatives d’une action peut amener l’intéressé à faire autrement. Ainsi, la psychologie inversée allant dans le même sens peut être utile pour faire changer d’avis une personne hospitalisée réactant.

Par ailleurs, le thérapeute grâce à la psychologie inversée, peut faire taire la résistance chez son patient. En effet, par une intervention opposée à un message préalablement transmis, le médecin peut aider son patient à appréhender autrement son problème. Ainsi, en allant dans le sens de la résistance de son patient, le médecin l’amoindrit inversement.

En marketing ou dans la publicité

Le consommateur est souvent curieux par nature. Il a tendance à aller au-delà des recommandations des marketeurs et des publicitaires. Ainsi, la psychologie inversée est utilisée en publicité pour conduire les consommateurs vers un espace qui leur est défendu et où se cache un produit, lequel vous aimeriez qu’ils achètent.

En couple

La psychologie inversée peut être utilisée dans une relation pour raviver l’amour dans un couple. Elle peut également être utilisée pour amener votre partenaire à faire comme vous le souhaitez.

Comment utiliser la psychologie inversée ?

La psychologie inversée doit être utilisée avec modération et parcimonie. Comme toute manipulation, elle n’est pas sans risques. Cette technique doit être perçue comme une alternative de secours pour certaines situations. Ainsi, avoir recours à la psychologie inversée doit se faire pour des besoins peu importants. Par ailleurs, il faut éviter de l’exercer sur la même personne à plusieurs reprises.

La psychologie inversée : avantages et inconvénients

La psychologie inversée comme toute pratique a ses avantages et inconvénients.

Les avantages

Comme avantages, elle peut faciliter la guérison d’un patient dans le domaine de la santé. En effet, en supprimant la résistance chez son patient, le thérapeute a toutes les cartes en mains pour pallier au mal de ce dernier.

La psychologie inversée peut garantir l’écoulement rapide d’un produit mis en vente ou attirer plus de clientèle pour une marque. Les marketeurs en faisant recours à cette technique de communication attirent le plus souvent assez de consommateurs vers un produit dont ils font la promotion.

Les inconvénients

En ce qui concerne ses inconvénients, le fait d’avoir recours à la psychologie inversée dans le domaine de l’éducation peut être très fâcheux. En effet, elle peut accentuer l’esprit contradictoire chez l’enfant ou l’adolescent victime. Aussi, dans le cas où l’enfant s’en apercevra, la technique n’aura plus d’effet et par conséquent le parent n’aura plus aucune influence sur celui-ci. Elle détériore ainsi, complètement l’autorité du parent qui en fait usage.

Dans le cas où il s’agit d’un couple, elle peut amener l’homme ou la femme à détester son partenaire lorsqu’il finit par se rendre compte qu’il est manipulé. Aussi, la psychologie inversée peut contribuer à la naissance d’une sensation d’insécurité chez celui qui en fait l’usage.

Leave a Reply