Tout savoir sur la médecine du travail

La médecine comporte de nombreuses spécialités. Parmi celles-ci, figure la médecine du travail. Cette branche étudiée depuis des siècles analyse l’incidence des conditions de travail, sur la santé des travailleurs. Aujourd’hui elle a une dimension préventive si bien que certaines entreprises engagent un médecin du travail. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur cette branche de la médecine.

Médecine du travail — définition

Le dépistage et la prévention des pathologies font partie des missions de la médecine. Les spécialistes fournissent des orientations afin de limiter les risques sanitaires. Il s’agit de la médecine préventive dont la médecine du travail est l’une des sous-spécialités. La médecine du travail est en effet une branche de la médecine qui s’occupe des soins aux travailleurs. Pour accomplir leurs missions, les médecins du travail donnent des conseils en vue de sécuriser les espaces de travail. Ce sont des généralistes qui aident à améliorer l’hygiène dans le milieu professionnel. D’autres informations sur la vie en entreprise peuvent être trouvées sur www.bancpublic.org « >www.bancpublic.org, un magazine en ligne.

Quel est le rôle du médecin du travail ?

Le médecin du travail intervient dans de nombreux secteurs. Il est sollicité par les partenaires des sociétés, comme c’est le cas des assurances, des agences de sécurité, des autorités de supervision ou des syndicats. Son action permet de détecter les menaces et de conseiller les agents en cas d’accidents. Enfin, il s’occupe du suivi du traitement des sinistrés. Son rôle consiste à :

  • préserver la santé des travailleurs
  • assurer la sécurité sanitaire des travailleurs
  • garantir des conditions de performance sur le plan hygiénique.

En cas de sinistre, le médecin du travail prodigue un traitement aux travailleurs victimes. Les risques encourus par ceux-ci sont des accidents du travail ou des pathologies dans le cadre de l’exercice de la profession. En plus, il détermine quels employés sont aptes à travailler.

Le spécialiste de la santé au travail s’assure que les ressources humaines sont dans des conditions optimales. En effet, si elles sont bien portantes, elles n’en seront que plus productives. C’est pourquoi le médecin du travail peut parfois donner des conseils alimentaires et proposer aux agents de faire des activités physiques. Dans le cadre de l’exercice de son métier, il peut organiser des séances de formation et de sensibilisation. L’apport du spécialiste est très considérable et sa position lui permet de proposer des modifications horaires. Il peut aussi conseiller un aménagement de poste. La prise en charge d’un blessé du travail est souvent bien moins onéreuse que la perte due à son absence. Selon certaines études, le coût des frais médicaux est quatre fois moins élevé que les pertes engendrées par l’absence d’un travailleur.

Qui est concerné par la médecine du travail ?

Le médecin du travail se retrouve le plus souvent dans les établissements privés. Presque tous les contractuels bénéficient de son intervention. Parfois, l’entreprise dispose de son propre service médical. Dans d’autres cas, plusieurs entreprises se partagent un service de santé au travail interentreprises.

Le médecin du travail est aussi présent dans la fonction publique. Dans ce cas, il est appelé médecin de prévention. Il collabore avec les administrateurs, les syndicats et les travailleurs. Grâce à son intervention, les sinistrés peuvent prétendre à des aides publiques. En effet, ses préconisations sont la base de la déclaration annuelle de l’employeur.

En plus du bien-être des travailleurs, le médecin du travail permet d’assurer une meilleure rentabilité financière. Les petites entreprises ont, elles aussi, des solutions pour bénéficier des services de ce spécialiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page