Des conseils pour choisir la meilleure crème solaire

Que ce soit en hiver à la montagne ou en été, méfiez-vous du soleil et des effets néfastes qu’il peut avoir sur votre santé.   

Les médecins insistent de plus en plus sur la nécessité d’utiliser des crèmes solaires pour la peau. Mais savez-vous comment en choisir une efficace ?

Une étude récente de l’école de médecine Feinberg de l’université Northwestern de Chicago a conclu que pour de nombreux Américains, les informations figurant sur les étiquettes des crèmes solaires sont un mystère. Seuls 49 % des participants interrogés savaient ce que représentent les lettres « SPF » sur les flacons de crème solaire.

En est-il de même pour vous en France ?

La plupart des gens pensent que les crèmes solaires avec un SPF élevé sont plus efficaces contre les coups de soleil et le cancer de la peau que ceux avec un SPF faible.

Lisez la suite pour préserver un maximum votre « capital soleil ».

une femme avec de la crème solaire sur le nez

Il existe deux types de rayons ultraviolets (UV) ayant des effets différents sur la peau. UVA et UVB qu’elles différences ?

UVA : Les rayons UVA atteignent toute la surface de la Terre.  Ils sont responsables du bronzage, mais leur résultat est de courte durée. Ils ont la capacité de passer à travers le verre et de pénétrer jusqu’aux couches les plus profondes du derme, où ils génèrent des radicaux libres qui provoquent des altérations cellulaires et provoquent le vieillissement prématuré de la peau (rides, taches et manque d’élasticité), ainsi que le cancer.

UVB : ils pénètrent moins que les UVA, mais sont plus réfléchissants. 90% sont bloqués par l’ozone et l’oxygène de l’atmosphère. Ils sont plus « énergétiques » et ils sont plus nocifs pour la biosphère. Le dommage le plus grave pour le corps est qu’ils brûlent les tissus.

Mais ces deux types de rayons ultraviolets sont de puissants facteurs de risque pour le cancer de la peau.

Un taux de SPF élevé ne signifie pas qu’il protège la peau des rayons UVA, donc comment choisir une crème solaire qui protège de tous les rayons qui peuvent endommager votre peau ?

Plus le FPS de la crème solaire est élevé, plus la période d’exposition au soleil est longue sans que votre peau ne soit brûlée, mais cela ne signifie pas, par exemple, qu’un écran solaire avec un FPS de 15 est deux fois moins efficace qu’un crème avec un FPS de 30.

Selon les experts de l’Association dermatologique britannique, plus l’indice de protection augmente, plus le bénéfice supplémentaire diminue. Une crème solaire d’indice 15 protège contre 93 % des UVB, tandis que les crèmes solaires SPF30 protègent contre 97 %, les écrans solaires SPF50 protègent contre 98 %, mais une fois qu’ils atteignent 100 ou plus, ils ne peuvent plus protéger.

En général, les dermatologues recommandent un écran solaire avec un indice de protection SPF30.

A lire également sur la peau : La dermite séborrhéique

Il est également important de s’assurer qu’ils résistent à l’eau et à la sueur, ce qui signifie que l’écran solaire reste plus longtemps sur la peau lorsqu’elle est mouillée. Une crème  solaire « waterproof » signifie qu’il maintient son SPF après 40 minutes dans l’eau, alors qu’une crème « très waterproof » peut durer jusqu’à 80 minutes.

Conseils pour réduire les risques d’expositions aux rayons du soleil

En plus de choisir une crème solaire qui protège votre peau contre les deux types de rayons nocifs, vous pouvez prendre un certain nombre d’autres mesures pour réduire le risque de dommages cutanés dus aux rayons du soleil :

  • Il est important d’appliquer la crème toutes les deux heures.
  • Pour de meilleurs résultats, appliquez-le 30 minutes avant d’aller à l’extérieur. Cela donne à la peau le temps d’absorber la crème solaire.
  • Renouveler l’application toutes les deux heures ou après chaque baignade en piscine ou en mer.
  • Limitez l’exposition au soleil, surtout à midi, lorsque les rayons du soleil sont les plus forts.
  • S’il est inévitable d’être dehors à midi, il est recommandé de se mettre à l’ombre, par exemple avec un parapluie ou un arbre.
  • Couvrez votre corps avec des manches longues, des pantalons, un chapeau et des lunettes de soleil chaque fois que cela est possible.
  • Mais en plus de l’utiliser à la plage ou à la piscine, les dermatologues rappellent qu’il faut également l’utiliser en hiver, car bien que les rayons ultraviolets B (UVB), responsables des brûlures et des cancers de la peau, soient de moindre intensité à cette époque de l’année, les effets des UVA persistent.

Leave a Reply