Découvrir les effets de l’acide hyaluronique

L’acide hyaluronique est une molécule bien connue puisqu’il en est souvent fait mention dans la composition de certains cosmétiques anti-âge notamment. Cette substance est également très utilisée en médecine esthétique, sous forme d’injections pour repulper la peau et lui rendre un aspect plus jeune.

Qu’est-ce que l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique est une molécule hydratante, naturellement présente dans l’organisme et l’une des plus puissantes à ce jour. Elle a été découverte dans les années 30.

Également appelée hyaluronane, il s’agit de l’association d’un acide uronique et d’un aminoglycane. Elle agit comme une sorte d’éponge et retient jusqu’à 1000 fois son poids en eau. A la naissance, la peau contient 75% d’eau. C’est ce qui la rend parfaitement hydratée. Dès l’âge de 20 ans, la réserve d’acide hyaluronique baisse. Et aux alentours de 50 ans, la réserve n’est plus que de 50%. De ce fait, la peau se dessèche, perd de son élasticité et devient moins ferme. C’est là qu’apparaissent des rides et que la peau se détend, entraînant un affaissement des contours du visage et un vieillissement cutané visible.

L’acide hyaluronique sert donc à prévenir le dessèchement de la peau et l’apparition des rides sur plusieurs zones du visage.

L’utilisation de l’acide hyaluronique en médecine esthétique

S’il est possible de trouver des produits cosmétiques anti-âge comprenant de l’acide hyaluronique, l’efficacité de ces derniers restent surtout en surface comme le rapporte cet article. Il existe des cosmétiques à appliquer directement sur la peau ou bien des capsules d’acide hyaluronique à prendre en complément, qui servent à hydrater la peau en profondeur et à redonner au derme de la densité.

En médecine esthétique, l’acide hyaluronique est utilisé sous forme d’injections sous-cutanée indolores, réalisées à l’aide de seringues et de petites aiguilles fines.

Il s’agit avant tout d’un traitement de comblement des rides visant à compenser la perte de volume dans certaines zones du visage comme les joues, les sillons nasogéniens, les commissures des lèvres ou encore les pattes d’oie (autour des yeux) et la ride du lion (entre les sourcils).

Une injection d’acide hyaluronique est utilisée pour hydrater la peau en profondeur grâce au principe de mésolift qui consiste à pratiquer de multiples petites injections (non douloureuses) au niveau du derme, soit là où les rides se forment. Hydrater la peau en profondeur permet de prévenir les rides et de permettre à la peau de mieux vieillir.

Quels sont les résultats ?

L’acide hyaluronique sous la forme d’injections permet de beaux résultats, naturels et rapides.

A court terme ?

Les effets de l’acide hyaluronique sont immédiatement visibles sur le visage.

La peau est comme repulpée. Les pommettes sont rehaussées, les joues plus rebondies et l’ovale du visage se raffermit visiblement grâce aux injections d’acide hyaluronique. Cette molécule permet une grande hydratation de la peau, quel que soit son type. En effet, même les peaux à tendance mixte ou grasse tolèrent très bien cette molécule. La peau est réhydratée mais sans regraisser.

A long terme ?

Puisque l’acide hyaluronique est une molécule résorbable, son effet ne dure pas dans le temps. Au bout de 6 à 12 mois, il est donc nécessaire de reprogrammer une séance d’injections pour continuer de sentir et de voir les effets de cette molécule anti-âge plus que réputée.

Leave a Reply