Aspirateur caséum et autres produits pour se débarrasser du caséum

Le caséum est aussi appelé tonsillolithes et également connu sous le nom de pierre d’amygdale. Ce sont des accumulations calcifiées de minéraux, de cellules mortes et d’autres débris qui se forment dans les cryptes à la surface des amygdales.

Ces accumulations ressemblent à de petites boules blanches ou jaunâtres à la surface des amygdales. La taille varie d’un grain de sable à la taille d’un pois.

Retrouver les informations de base sur le caséum et les moyens pour s’en débarrasser.

Le caséum : C’est quoi ? D’où vient-‘il ?

Il s’agit de l’apparition d’une substance au niveau des amygdales, cela ressemble à de petites boules blanches. Le caséum que l’on nomme aussi tonsillolithes est le nom de cette substance molle, ronde et irrégulière. Il n’est pas très fréquent de voir un tel phénomène.

En fait, ce qui s’accumule dans les amygdales est un agglomérat de cellules mortes, de résidus de nourriture, de bactéries et d’une protéine filamenteuse (fibrine) que l’on trouve dans les petites cavités à l’intérieur des amygdales appelées « cryptes ».

Le terme Caséum est un dérivé du mot « Caseus » (fromage), non seulement parce qu’il y ressemble, mais aussi parce qu’il dégage une odeur désagréable et qui provoque donc une mauvaise haleine.

Cette substance peut se calcifier est devenir dure, on l’appelle dans ce cas le calcul amygdalien. Dans cet état ce peut conduire à une amygdalite cryptique qui est une affection bénigne.

Comment reconnaitre le Caséum ?

L’une des façons les plus simples de diagnostiquer le caséum est d’observer une matière blanchâtre sur les amygdales. Les tonsollithes, ces dépôts dures ou mous (de couleur blanche ou jaune) se loge dans crevasses des amygdales, c’est donc la qu’il faut les chercher.  En outre, elle provoque une mauvaise haleine et une gêne lors de la déglutition.

Comment se débarrasser soi-même du caséum ?

La prévention

Afin de prévenir l’apparition d’un caséum sur les amygdales, nous devons adopter de bonnes habitudes d’hygiène bucco-dentaire, qui limiteront la présence de bactéries et de débris alimentaires dans notre bouche. Comme :

  • La base : Se brosser les dents deux fois par jour pendant au moins deux minutes. Vous pouvez parfois compléter avec un bain de bouche.
  • Une visite régulière chez le dentiste (une fois par an) est également nécessaire pour s’assurer que vous avez une bonne hygiène dentaire et pour identifier tout autre problème avec vos dents ou votre bouche.
  • Boire beaucoup d’eau est également important pour empêcher la formation de ces dépôts calcifiés sur les amygdales.
  • L’utilisation d’un bain de bouche à l’eau salée chaude peut réduire les symptômes de l’amygdalite en empêchant le développement du caséum sur les amygdales.

Voir un professionnel ORL

La prise d’un rendez-vous avec un médecin ORL pour un nettoyage manuel des amygdales serait la première étape logique pour se débarrasser du caséum sur les amygdales. (Il est aussi possible d’aller voir votre dentiste habituel).

Un professionnel pourra utiliser un hydropulseur, qui envoie de l’eau chaude directement sur les amygdales. Il peut aussi utiliser un gros bâtonnet imbibé de bleu de méthylène ou de bain de bouche.

Si les nettoyages cités ci-dessous ne suffisent pas, une autre méthode peut être utilisée, un spécialiste ORL peut utiliser une autre technique : le laser. Le médecin utilise le laser sur les amygdales pendant 5 à 10 secondes.

Vous pouvez aussi tenter des vous débarrasser vous-même du caséum avec la technique ci-dessous, mais parler en d’abord à votre médecin :

Kit d’hygiène des amygdales avec hydropulseur et aspirateur à caséum

Un kit d’hygiène pour nettoyer les amygdales, se débarrasser du Caséum et le prévenir. Ce kit Notre kit comprend une sorte de brosse (curette) pour nettoyer les amygdales et enlever/aspirer le caséum, une seringue qui projette de l’eau sur les amygdales et un grattoir à langue pour éviter les dépôts. Le but étant de vous débarrasser de votre mauvaise haleine et de garder votre bouche en bonne santé !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page