CBD, CBG, CBN : qu’est-ce que c’est ?

Dans le chanvre, les scientifiques recensent environ 500 composés, dont le fameux THC, le CBD, le CBG et le CBN. Ces molécules attirent grandement l’attention des chercheurs en raison de leurs effets sur l’organisme humain. De nos jours, ils font l’objet de nombreuses études scientifiques. Dans cette rubrique, nous allons vous expliquer les caractéristiques de chacune de ces substances.

CBD – cannabidiol

Avec le THC (delta-9-tétrahydrocannabinol), le cannabidiol fait partie des cannabinoïdes les plus connus aujourd’hui. Selon une décision de la Cour de justice européenne publiée en novembre 2020, cette substance ne constitue pas un stupéfiant.

De quoi s’agit-il exactement ?

Appartenant à la famille des cannabinoïdes, le CBD figure parmi les substances actives présentes dans les différentes variétés de cannabis. On le trouve notamment en grande quantité dans les fleurs et les feuilles adjacentes du chanvre (Cannabis Sativa L.). Il est autorisé à être commercialisé en Europe, à condition que son taux de THC soit inférieur à 0,3 %. Notons également que l’interdiction de vente de fleurs et de feuilles brutes de CBD est maintenant en suspension (selon une décision du Conseil d’État du 24 janvier 2022).

Les produits contenant du CBD

Le CBD est proposé en vente sous plusieurs formes sur le marché. En effet, on peut trouver des fleurs et des feuilles brutes de CBD, commercialisées seules ou avec d’autres ingrédients. Elles peuvent prendre la forme de tisanes, de pots-pourris, etc. Le cannabidiol peut également entrer dans la préparation des produits alimentaires. Dans ce cas, seules les fibres et les graines de chanvre ainsi que les produits dérivés sont utilisés. Certaines entreprises se servent, d’ailleurs, du CBD pour fabriquer des produits cosmétiques. Enfin, concernant le CBD sous forme d’huiles, sachez que ces dernières sont conditionnées dans de petits flacons de 10 ml avec une pipette amovible.

Comment obtenir du CBD ?

Pour produire du cannabidiol, il faut avant tout cultiver du chanvre. Cette variété de cannabis est connue pour sa génétique offrant des taux de CBD importants et des taux de THC faibles. Notons que le chanvre est l’une des rares variétés de cannabis autorisées à être plantées sur le territoire français. Au-delà des fleurs et des feuilles riches en CBD, les autres produits contenant cette substance résultent d’une technique de production spécifique (la méthode d’extraction au CO2 par exemple).

consommation de CBD

CBG – cannabigérol

Le CBG n’est pas aussi populaire que le THC ou le CBD, mais il commence aussi à intéresser de plus en plus de chercheurs.

Qu’est-ce que le CBG ?

Le cannabigérol fait partie des principaux cannabinoïdes issus des variétés de cannabis, dont le chanvre. Il a été découvert par les scientifiques Raphaël Mechoulam et Yechiel Gaoni au début des années 60. Tout comme le CBD, le CBG est dépourvu d’effets psychotropes. Généralement, cette molécule est présente en faible quantité dans les plants de cannabis. Cela rend ainsi son extraction difficile. Ses concentrations sont inférieures à 1 % dans le chanvre. En effet, une bonne partie de CBG subit naturellement une transformation pour former d’autres cannabinoïdes tels que le THC, le CBD, etc.

Les produits à base de CBG

Les plantes de cannabis ne permettent que d’obtenir de très faibles quantités de cannabigérol. C’est pourquoi les chercheurs travaillent aujourd’hui sur des croisements et des manipulations génétiques afin d’obtenir des taux de CBG plus élevés. Sur le marché, certaines entreprises fabriquent et proposent des huiles composées de cette substance. Par ailleurs, des fleurs de CBG sont disponibles sur le marché, grâce à des traitements spécifiques des plantes. En effet, ces dernières sont récoltées avant leur maturité.

Comment obtenir une huile de CBG ?

L’huile de CBG doit provenir des plants de chanvre ou d’une autre espèce de cannabis à faible taux de THC. Précisons qu’il existe de nombreux procédés d’extraction de cannabigérol. Cependant, les producteurs utilisent surtout la technique d’extraction au CO2 permettant d’extraire efficacement les cannabinoïdes de jeunes plants de chanvre. Ce procédé consiste à lier le CO2 aux principes actifs en assurant un bon réglage de pression et de température. Il permet donc d’isoler les composés purs et compactés qui seront mélangés avec une huile de graines de chanvre.

CBD

CBN – cannabinol

Le cannabinol reste encore méconnu du grand public. Ce cannabinoïde ne provient pas naturellement des plantes de cannabis. Il est issu d’un processus.

Qu’est-ce que c’est ?

Le cannabinol est un cannabinoïde obtenu par oxydation du THC suite à une exposition prolongée à la lumière et à l’oxygène (air libre). Ses concentrations dans les plantes de cannabis dépendent étroitement des facteurs environnementaux (non des facteurs génétiques). Il est ainsi à souligner qu’il est impossible de trouver une variété de chanvre naturellement riche en CBN. Dans les plants de cannabis, cette molécule est présente sous la forme d’un acide CBNa lié au tétrahydrocannabinol.

Le cannabinol n’est pas un stupéfiant. Il n’a aucun effet psychique sur les individus. Cependant, selon certains chercheurs, sa consommation pourrait renforcer les effets du THC. Ce composé serait aussi un puissant sédatif. Toutefois, cette idée est encore contestée par certains chercheurs.

Comment produire du CBN ?

Les producteurs utilisent des plants de chanvre bien matures pour obtenir du CBN. En règle générale, ils procèdent à la méthode d’extraction des principes actifs au CO2. Cette technique permet d’obtenir un extrait pur. Le cannabinol est ainsi isolé sans détériorer les autres composés de la plante.

Comme le CBN ne constitue pas un principe actif à part dans les plants de chanvre, certains producteurs recourent à une autre méthode pour l’obtenir. Ils procèdent d’abord à l’extraction du THC. Puis, ils placent ce composé à l’air libre et sous une lumière ultraviolette durant des heures. L’objectif est de convertir l’acide THCa en CBNa. Cet acide CBNa est ensuite décarboxylé en vue d’obtenir du cannabinol pur. Enfin, il est mélangé avec une huile de graines de chanvre. Notons que, sur le marché, cette substance est seulement proposée sous forme d’huile.

Le CBD, le CBG et le CBN sont-ils légaux ? Le CBD et ses dérivés sont entièrement légaux dans les pays membres de l’Union européenne. Quant au CBG et au CBN, ils sont classés parmi les cannabinoïdes en zone grise. Ces composés ne sont pas officiellement illégaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page