CBD, CBN, CBG : quelle huile choisir ?

La plante de cannabis (ou chanvre) fait davantage l’objet de travaux scientifiques à travers la planète. Elle est ainsi de mieux en mieux connue. Les préjugés sur les consommateurs de produits extraits de ce végétal tendent en effet à disparaître. Le débat sur le cannabis thérapeutique est régulièrement relancé dans les États du monde. En Europe, toute une industrie se développe autour du CBD. Si ce dernier est le plus connu des cannabinoïdes, ce n’est pas le seul à être présent dans les produits dérivés du cannabis. Comme l’huile de CBD, l’huile de CBN et l’huile de CBG sont disponibles dans le commerce. Bien des consommateurs se posent des questions sur le choix idéal. Quid des bienfaits de ces huiles à large spectre ?

L’essentiel à savoir sur l’huile de CBD

L’huile de CBD est l’une des formes sous lesquelles le CBD se retrouve sur le marché. Elle est prisée de bien des personnes, et rappelons que le CBD bénéficie en France d’une réglementation en faveur des consommateurs. En décembre 2021, un nouvel arrêté est paru, et précise que le CBD n’est pas un stupéfiant. Le taux de THC autorisé dans un produit contenant du CBD est d’ailleurs élevé de 0,2 à 0,3 %. Il va sans dire que l’intérêt nourri pour l’huile de CBD ne peut qu’accroître. Ce produit se consomme pour plusieurs raisons par des personnes de profils différents.

L’huile de CBD s’utilise dans beaucoup de cas comme complément alimentaire. Ses propriétés sont censées apporter des solutions à certains problèmes au niveau de l’organisme. Ce produit s’ingurgite seul ou dans un mélange avec un aliment. Dans le premier cas, l’administration de l’huile se fait de façon sublinguale, c’est-à-dire que quelques gouttes d’huile de CBD sont déposées sous la langue. La dissolution du CBD se fait alors tout lentement. L’organisme absorbe la molécule à travers les muqueuses situées sous la langue. L’huile de CBD s’utilise même comme ingrédient culinaire. Dans des villes telles que Clermont-Ferrand, certaines pizzérias proposent déjà de la pizza composée d’huile de CBD.

Par ailleurs, ce produit se consomme dans le monde sportif. Depuis janvier 2018, l’Agence mondiale antidopage a supprimé le CBD de la liste des produits stupéfiants interdits en compétition sportive. Les sportifs professionnels sont ainsi libres de consommer la molécule et ils le font de diverses manières. En plus de la consommation par voie orale, l’huile de CBD est un produit de massage apprécié des sportifs professionnels et amateurs. Elle s’utilise après l’effort dans le but d’apaiser les muscles et les nerfs.

huile de cbd

L’huile de CBD est donc un produit à usage multiple. Son importance varie toutefois selon différents facteurs comme le pourcentage de CBD, le taux de THC, le mode d’extraction, le type de spectre, etc. Tout consommateur doit se renseigner sur l’huile de CBD avant de faire son choix. Pour information, le pourcentage de CBD indique la concentration de l’huile en cette molécule. Plus il est élevé, plus l’huile comporte des actifs de CBD. Quant au taux de THC, il doit être inférieur à 0,3 % pour que l’huile soit respectueuse de la loi en France. Les produits d’extraction pure et de large spectre sont globalement indiqués comme étant de qualité.

Huile de CBN : ce qu’il faut savoir

Le CBN (cannabinol) partage la même source que le CBD, à savoir la plante de cannabis. Cette molécule est le composant principal d’un type d’huile qui cherche sa place sur le marché des dérivés de cannabis. L’huile de CBN est un concentré non seulement de CBN, mais aussi de cannabinoïdes et terpènes. En réalité, le CBN est présent en très infime quantité dans le chanvre. Son taux ne serait que de 1 % dans la composition de la plante. La molécule s’obtient après transformation du THC.

Le THC étant une substance psychoactive, le CBN qui en est un dérivé n’est-il pas problématique ? Paradoxalement, ce n’est pas le cas. La plupart des fabricants d’huile de CBN veillent à extraire la molécule de manière à éviter le THC. Les consommateurs doivent s’informer sur le mode d’obtention de la substance avant l’achat. La méthode à privilégier est l’extraction au CO2 à partir de feuilles de cannabis matures. Ainsi, le THC est isolé au maximum.

Le CBN pur s’obtient suite à la décarboxylation du CBNA (Cannabinolic Acid). L’huile se produit grâce au mélange du CBN avec de l’huile de graines de cannabis. C’est pour cela que le CBN n’est pas le seul cannabinoïde présent dans un tel produit. L’huile de CBN et l’huile de CBD ont assez de points communs. Elles se démarquent tout de même l’une de l’autre par le mode d’action sur l’organisme. Alors que le CBD interagit avec des récepteurs endocannabinoïdes avant d’agir sur l’organisme, le CBN agit directement sur ce dernier. Pour tirer parti des deux molécules, certains producteurs proposent de l’huile composée de CBD et de CBN.

Tout savoir sur l’huile de CBG

Le CBG (cannabigérol) s’apparente à la fois au CBD et au CBN. Cela n’est pas étonnant puisqu’ils sont tous trois des cannabinoïdes. Le CBG est produit à base d’acide cannabigérolique (CBGA) qui est le premier acide à se retrouver dans un plant de chanvre. Le CBGA est concentré dans le végétal en début de floraison, mais au fil de la croissance, il se transforme en d’autres acides (CBDA et THCA). Ce sont ces derniers qui sont à l’origine du CBD et THC.

À l’image du CBN, le taux de CBG oscille autour de 1 % dans un plant de cannabis mature. Pour obtenir cette molécule en bonne quantité, les fabricants utilisent des fleurs et feuilles de cannabis très concentrés en cannabinoïdes, terpènes et flavonoïdes. Dans le but d’isoler les différentes molécules, la méthode d’extraction au CO2 est privilégiée. L’huile de CBG s’obtient pratiquement de la même façon que l’huile de CBN.

Le mode d’action de la molécule sur l’organisme la rapproche du CBD puisqu’elle interagit avec des récepteurs endocannabinoïdes. En revanche, si l’huile de CBD peut être intégrée à la cuisson de repas, cela n’est pas indiqué pour l’huile de CBG. La raison est que celle-ci perd ses propriétés sous des températures élevées. L’huile de CBG se consomme avec des plats froids, des boissons fraîches et par administration sublinguale.

L’huile de CBD, l’huile de CBN et l’huile de CBG se différencient l’une de l’autre sur plusieurs aspects. L’une ne peut donc pas remplacer les deux autres. C’est pour cela que certains fabricants proposent de l’huile concentrée à la fois en CBD, en CBN et en CBG. Selon vos besoins, vous pouvez choisir de l’huile composée d’une seule molécule, de deux ou des trois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page