La maladie de Freiberg : Causes, symptômes et traitements.

Radiographie du pied

La maladie de Freiberg ou maladie de Kohler II est une nécrose qui se produit dans le tissu osseux et qui affecte généralement la tête du deuxième métatarsien. Il s’agit d’une pathologie dont souffrent principalement les femmes.

La maladie de Freiberg se caractérise par une grande douleur et parfois aussi par un gonflement de l’avant-pied, qui peut limiter les mouvements.

Dans certains cas et pour une raison encore inconnue pour la médecine, la vascularisation s’interrompt et débouche sur une nécrose la tête métatarsienne.

Quelles sont les causes de cette pathologie ?

La maladie de Freiberg fait l’objet d’une controverse et il est possible que son origine soit due à de multiples facteurs. Elle est censée être causée par une diminution du flux sanguin dans la région, mais elle est aussi généralement liée à des traumatismes aigus ou répétés dans le temps, ainsi qu’à l’utilisation fréquente de talons hauts ou à la pratique de sports de contact comme l’athlétisme ou le basket-ball.

En raison du manque de vascularisation dans l’orteil, ou dans la tête du métatarse, pendant la période de guérison du traumatisme, une déformation de l’articulation se produit qui, à son tour, provoque des douleurs, un manque de mobilité et une croissance osseuse excessive. Le deuxième métatarsien (deuxième tête métatarsienne) est le plus souvent affecté par le fait d’être plus long que le reste et plus exposé à des traumatismes répétés.

Douleur dans le pied

Quels sont les symptômes ?

La maladie de Freiberg est en fin de compte un effondrement de l’os, une nécrose et une fissure du cartilage. Par conséquent, le symptôme le plus évident de cette pathologie est la douleur, qui peut être plus ou moins intense et qui est pire lorsque le patient passe beaucoup de temps debout, à marcher ou à porter des talons hauts.

Le diagnostic est posé à l’aide d’une radiographie, où l’on peut voir l’aplatissement de la tête du deuxième métatarsien et l’élargissement de la zone articulaire, ou d’une scintigraphie osseuse.

Au stade initial de la maladie de Freiberg seul la radiographie peut permettre de le voir. Au cours de l’evolution de la maladie et au fil des différents stades, des signes d’une nécrose de la tête métatarsienne apparaitront.

A lire également sur les pieds : Oignon aux pieds : C’est quoi ? Comment les soigner ?

Traitement / Opération de la maladie de Freiberg

Pour résoudre cette pathologie, il existe plusieurs alternatives de traitement.

Traitement chirurgical de la maladie de Freiberg

Il existe de nombreux traitements et interventions chirurgicaux indiqués pour traiter la maladie de Freiberg, tels que

  • L’arthroplastie par résection ou par implant prothétique
  • La greffe osseuse
  • Ostéotomie (ostéotomie de Gauthier)
  • L’arthroscopie

Mais le choix d’une option ou d’une autre dépendra des conditions, des caractéristiques et de l’état du métatarse de la tête métatarsienne du patient.

Autres traitements pour soigner la maladie de Freiberg

Dans un premier temps, lors de la réalisation du traitement conservateur, vous pouvez vous voir prescrire des analgésiques, des infiltrations locales ou l’utilisation de gabarits ou d’orthèses. Pour atténuer la douleur de la maladie de Freiberg, il est pratique de se reposer, de garder le membre surélevé et d’appliquer de la glace sur la zone toutes les 15 minutes environ.

Ce traitement conservateur tente de décharger la pression de l’articulation, cependant, si le manque de mobilité et la douleur persistent, il faudra recourir à un traitement chirurgical, qui aidera le patient à récupérer la mobilité perdue et à éliminer complètement la douleur et l’inconfort du pied.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page