Que mettre en place pour éviter le surpoids chez un enfant ?

Bien manger et faire du sport sont quelques-unes des habitudes que les enfants doivent acquérir dès leur plus jeune âge afin de mener une vie saine, car des habitudes malsaines peuvent conduire nos enfants à des problèmes de santé ou à un excès de poids que nous pouvons éviter. La prévention est, sans aucun doute, le meilleur pari pour l’avenir. Le jeu et le sport sont, avec une alimentation équilibrée, les piliers d’une vie saine.

1. Leur proposer une alimentation variée et équilibrée

Une alimentation variée permet aux enfants d’obtenir les nutriments dont ils ont besoin. C’est pourquoi, même s’ils ont leurs plats préférés, il est important de les encourager (sans les forcer) à essayer de nouvelles choses. Les goûts des enfants sont changeants et ils accepteront progressivement des légumes ou du poisson qu’ils ne voulaient même pas voir au début. L’équilibre se reflète dans la proportion quotidienne de glucides, de protéines et de graisses. Le régime alimentaire actuel tend à être déséquilibré parce que les habitudes sont malsaines : soit nous mangeons trop de protéines, soit nous abusons des glucides. La pyramide alimentaire propose des quantités et des proportions appropriées. Nous devons garder à l’esprit certaines lignes directrices comme le fait de manger cinq portions de fruits et légumes par jour, réduire sa consommation de viande à deux ou trois fois par semaine et manger du poisson dans les mêmes proportions. Il suffit de manger l’un de ces aliments une fois par jour. Mais si nous mangeons l’un, nous ne devons pas manger l’autre. Surveillez la consommation de céréales. Elles doivent être consommées quotidiennement sous forme de riz, de pâtes ou de pain. Limitez autant que possible les fast-foods et les pâtisseries industrielles (ils contiennent beaucoup de graisses et de calories).

2. Les aider à écouter leur sensation de faim

Ne forcez pas votre enfant à finir son assiette. S’il dit qu’il n’a plus faim, respectez-le. Si ce n’est pas le cas, il risque de ne pas apprécier la nourriture. Lui offrir un espace calme pour manger lui permet d’entrer en contact avec la sensation de satiété. Une fois qu’elle est produite dans l’estomac, il faut environ 20 minutes pour qu’elle atteigne le cerveau. C’est pourquoi il n’est pas bon de l’encourager à manger trop vite, car nous l’inviterons inconsciemment à consommer plus que ce dont il a réellement besoin. Les repas doivent avoir un rythme tranquille, mais ils ne doivent pas s’éterniser. C’est la garantie qu’ils prennent ce dont ils ont besoin et apprennent à manger guidés par la faim et non parce qu’ils en ont « envie » ou par anxiété. Il est important d’encourager une connexion avec ses sensations corporelles.

3. Les encourager à pratiquer une activité physique

Une autre habitude malsaine pour les enfants est la télévision. Le temps qu’ils passent à regarder la télévision est soustrait à d’autres activités nécessaires et bien plus saines. Les enfants passent entre trois et cinq heures par jour devant l’écran, alors que la durée recommandée est de une à deux heures. Il est conseillé de convenir avec eux d’une durée maximale et de chercher d’autres types d’activités pour profiter de leur temps libre. Le jeu et le sport sont des alliés indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Une heure d’activité physique modérée par jour améliore sensiblement l’indice de masse corporelle des enfants (rapport entre le poids et la taille), leurs résultats scolaires et même leur humeur. Mais n’oubliez pas : elle ne doit jamais devenir une obligation. Il est plus important qu’ils y prennent plaisir que d’acquérir des compétences. S’ils y prennent plaisir, il leur sera plus facile de le faire. Chaque jour, il est bon de réserver du temps exclusivement à l’activité physique. Si nous le faisons nous-mêmes, il est plus facile pour eux de participer. Nous trouvons toutes les excuses pour sortir (promener le chien ensemble, sortir les poubelles, descendre du bus un arrêt plus tôt). Amusez-vous avec eux. Pour qu’ils intègrent l’activité physique comme une satisfaction, il est conseillé d’en générer un souvenir gratifiant.

Nous vous invitons à vous renseigner sur l’IMC de votre enfant avant de vous aventurer dans un régime alimentaire drastique. En cas de surpoids avéré, il sera nécessaire de se faire accompagner par un professionnel de santé. Nous vous conseillons de lire l’article de Santé Magazine dédié à l’IMC chez l’enfant et l’adolescent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page