Aide à la toilette : à qui s’adresse cette prestation ?

Pour des raisons évidentes d’hygiène, mais aussi de confort, de bien-être et d’esthétique, la toilette est un acte important du quotidien, et ce, pour chacun d’entre nous. Il ne faut donc le négliger sous aucun prétexte. Malheureusement, elle relève d’une mission impossible pour certaines personnes. N’ayant plus la capacité d’effectuer leur toilette en toute autonomie, ces dernières ont besoin de l’assistance d’une tierce personne pour ce faire. Leurs proches peuvent ainsi les aider quotidiennement à la toilette, mais il est toutefois à savoir qu’un tel acte n’est pas toujours évident. Ce type de contexte peut donc entraîner le recours à une prestation d’aide à la toilette proposée par les structures d’aide à domicile. En quoi ça consiste plus exactement ? Quelles catégories de personnes en ont réellement besoin ?

Aide à la toilette : en quoi consiste cette prestation ?

Figurant parmi les besoins d’aide à domicile les plus couramment exprimés, l’aide à la toilette est une prestation prodiguée par des auxiliaires de vie dûment formées, diplômées et expérimentées. Dans certains cas, elle ne peut être réalisée que par des aides-soignantes ou des infirmières. L’aide à la toilette consiste plus précisément à aider la personne qui en a besoin à accomplir tous les gestes d’hygiène du quotidien : se déshabiller, se laver de la tête au pied, se rhabiller, se mettre en beauté (coiffure, rasage, maquillage, soin des ongles, etc.).

Cette prestation s’opère dans le respect de l’intimité du bénéficiaire ainsi que de son rythme et de ses habitudes tout en lui permettant de garder sa dignité et sa confiance en lui.

À qui s’adresse la prestation d’aide à la toilette ?

En compte actuellement trois types d’aide à la toilette. Chacun s’adresse à une catégorie de personnes particulière.

Aide à la toilette pour personnes quasi-autonomes

Il s’agit d’un service d’aide à la toilette qui se dédie tout particulièrement aux personnes âgées ou malades qui sont encore suffisamment autonomes pour prendre eux-mêmes soin de leur hygiène corporelle au quotidien. Le rôle de l’auxiliaire de vie se résume en l’occurrence à la sécurisation de la salle de bain. En d’autres termes, il agit de manière passive. Les personnes qui l’ont sollicité préservent aussi bien leur intimité que leur autonomie et peuvent prétendre à une aide digne de ce nom dans l’éventualité où ils seraient en difficulté.

aide à la toilette senior

Aide à la toilette pour personnes peu autonomes

Ce genre d’aide à la toilette se destine aux individus qui ne sont plus en mesure d’accomplir par eux-mêmes les différents soins d’hygiène du quotidien. On cite entre autres les personnes âgées, en perte d’autonomie, dépendantes, en situation de handicap, souffrant d’une maladie invalidante et qui viennent de sortir de l’hôpital. Dans le cas présent, l’auxiliaire de vie a un rôle actif en s’occupant de A à Z de la toilette des personnes qui l’ont sollicité :

  • aide à la douche,
  • toilette des parties intimes,
  • pédiluve,
  • aide à l’élimination (prévention de l’incontinence),
  • soins buccodentaires,
  • aide au soin des cheveux,
  • soins esthétiques,
  • rasage,
  • coupe des ongles, etc.

Accompagnement à la toilette pour personnes alitées

Particulièrement délicate et nécessitant un certain savoir-faire médical, une telle prestation ne relève pas des compétences des auxiliaires de vie. Elle ne peut dans ce cas être assurée que par un personnel soignant (infirmière ou aide-soignant). Comme l’indique son nom, l’aide à la toilette pour personnes alitées s’adresse aux personnes qui ne sont plus capables de se lever et qui ont par conséquent perdu toute leur autonomie.

Elle se pratique directement au lit afin de permettre à ses bénéficiaires de maintenir une hygiène corporelle infaillible au quotidien malgré leur immobilité. Le personnel soignant se charge de nettoyer toutes les parties du corps de ses patients, des plus propres aux plus sales, et veille à ce que tout s’effectue confortablement. Il en contrôle par la même occasion l’état cutané et enchaîne effleurages et massages pour minimiser les risques d’escarre.

Durant son intervention, ce professionnel évalue aussi la santé psychique de ses patients alités et fait tout ce qui est nécessaire pour aider ces derniers à garder leur estime de soi malgré leur état. Cette action se déroule dans le respect de l’intimité de la personne, sans la brusquer.

Quels sont les bénéfices de l’aide à la toilette ?

Le principal avantage de ce genre de prestation tient au fait qu’il permet à ses bénéficiaires d’avoir une hygiène corporelle irréprochable au quotidien. À la clé, il préserve son capital santé, son bien-être, tant corporel que mental, tout en boostant sa motivation, sa confiance ainsi que son estime de soi. Chaque jour, il profite d’un mode de vie plus sain.

En plus de l’hygiène corporelle, l’aide à la toilette est aussi pour ses bénéficiaires l’occasion de s’offrir une véritable parenthèse beauté. Coiffure, maquillage, soin du visage, soin des cheveux, manucure, pédicure… L’auxiliaire de vie ou le personnel soignant s’adapte à leurs envies quotidiennes et respecte leurs choix afin de les aider à se sentir pleinement vivants et confiants.

Pour ce qui est des bénéficiaires qui sont quasiment autonomes plus particulièrement, ce genre d’accompagnement vise à stimuler leurs capacités physiques et l’aide à garder au maximum leur autonomie. Pendant qu’ils prennent soin d’eux tous les jours, l’auxiliaire de vie garantit leur sécurité tout en respectant leur intimité. Ils peuvent compter sur son assistance en cas de besoin.

Dans tous les cas, l’aide à la toilette s’effectue au quotidien, et ce, de manière sur-mesure. L’auxiliaire de vie ou le personnel soignant se met en phase avec les besoins et exigences des bénéficiaires, même les plus anodins. Il tient compte de leurs habitudes, leurs capacités ainsi que leur degré de dépendance. Le professionnel porte une attention toute particulière sur chaque zone du corps qui, lorsqu’elle est mal nettoyée, peut entraîner des infections. Il s’assure que les soins quotidiens d’hygiène qu’il prodigue soient hautement qualitatifs et éliminent jusqu’aux dernières traces toutes les impuretés. En parallèle, l’auxiliaire de vie ou le personnel soignant suit de plus près l’état de santé des bénéficiaires et peut égayer leur quotidien au travers de nombreuses activités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page