Augmentation mammaire : avant l’opération

L’augmentation mammaire consiste à implanter sous les muscles des seins une poche contenant une certaine quantité de solution saline ou de silicone. Cette opération se fait au cours d’une intervention chirurgicale en milieu hospitalier. Comment se préparer pour qu’elle se déroule normalement ?

Choisissez de réaliser votre augmentation mammaire en Tunisie

Le choix du spécialiste est une étape cruciale dans la préparation d’une augmentation mammaire. Cela détermine la qualité de l’intervention, mais aussi celle du résultat obtenu. Il s’agit d’une opération délicate qui nécessite un savoir-faire avéré. Le choix du chirurgien esthétique dépend du pays où vous souhaitez réaliser votre augmentation mammaire.

En effet, ces dernières années, certains pays sont devenus des destinations exclusives de chirurgie esthétique. Le plus fréquenté est la Tunisie. Ce pays tient la première place, car l’avantage de réaliser son augmentation mammaire en Tunisie réside principalement dans son rapport qualité/prix. Elle est suivie de la Turquie, de la Corée du Sud, du Brésil ou encore de l’Afrique du Sud.

Après avoir choisi votre destination, assurez-vous ensuite que la clinique qui vous intéresse dispose effectivement de chirurgiens aguerris et expérimentés. Pour cela, vous pouvez vous renseigner auprès de leurs anciennes patientes via leur témoignage, ou lire les commentaires laissés sur leur site internet.

augmentation mammaire Tunisie

Alimentez-vous sainement et veillez à votre condition physique avant l’augmentation mammaire

Généralement, entre le choix du spécialiste et le rendez-vous pour l’intervention, il s’écoule au moins 1 mois. Cette période est recommandée pour permettre au chirurgien de vous informer sur le déroulement de l’opération et sur les risques. Ce délai vous permet d’être certaine de votre envie d’effectuer une augmentation mammaire.

Pendant cette période, vous devrez préparer votre organisme aux changements à venir. Pour cela, veillez à votre alimentation. Elle doit être non seulement saine et équilibrée, mais aussi contenir des antioxydants, des vitamines et des protéines en quantité suffisante. Ces nutriments ont pour rôle de renforcer le système immunitaire et de limiter les risques d’infections post-opératoires. De plus, il faut penser à vous hydrater constamment. Cela permet une meilleure cicatrisation des points de suture.

Par ailleurs, vous devez également pratiquer une activité physique régulière sans forcer sur l’intensité. Il n’est pas nécessaire de vous dépasser outre mesure. Cette préparation physique permet à votre organisme de renforcer ses capacités en termes de métabolisme cellulaire.

Une vie équilibrée pour assurer la réussite de votre augmentation mammaire

Quatre à six semaines avant votre opération, vous devez arrêter le tabac et l’alcool. Ces substances ne sont pas compatibles avec vos ambitions esthétiques pour diverses raisons. En effet, le tabac comprime les vaisseaux sanguins et réduit leur diamètre. Or, au cours de l’opération et en post-opératoire, les cellules ont besoin d’être alimentées en dioxygène pour éviter la nécrose. En cas de tabagisme, le flux sanguin est réduit et les cellules meurent. Cela provoque une mauvaise cicatrisation, la formation de caillots, une pneumonie ou d’autres complications qui peuvent se révéler très graves.

Quant à l’alcool, il complique le processus d’anesthésie, augmente la sensibilité hémorragique et le temps de récupération après l’intervention. Il est alors préférable de s’en passer pour profiter d’un meilleur résultat après votre augmentation mammaire. Enfin, vous devriez arrêter aussi la prise de certains médicaments tels que l’aspirine, l’ibuprofène ou la warfarine. Ces médicaments peuvent entraîner des saignements et compliquer le déroulement de l’opération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page