Comment faire baisser l’urée dans le sang ?

Comment faire baisser l'urée dans le sang ?

Consommer une quantité très réduite de viande, préférer du bon gras et des antioxydants

Pour réduire son taux d’urée, il est recommandé de réduire sa consommation de viande en l’occurrence les viandes rouges. Il faut préférer les viandes blanches, les œufs, les protéines végétales ainsi que les oléagineux dans son alimentation.  Il faut aussi noter que l’un des dangers liés à l’accumulation de l’urée est qu’il est suivi d’un taux considérable en cholestérol. Pour éviter tout déclin de votre état, le mieux est d’éviter les huiles riches en cholestérol et opter pour les huiles riches en oméga 3, en vitamines et qui sont faciles à digérer.

Par ailleurs, il est utile et thérapeutique d’adopter les fruits et légumes comme la pomme de terre frais de saison qui ont pour rôle antioxydant.  Ces derniers sont des apports nutritionnels conseillés qui contribuent efficacement à l’élimination et la diminution de l’inflammation. Ce sont de véritables agents épurateurs qui luttent contre l’insuffisance rénale aigüe et régulent le taux de potassium et de sodium dans l’organisme. Cela contribue activement à l’équilibre acido-basique et à la santé cardiaque.

Baisser son taux d’urée de façon médicale

L’urée est un élément qui provoque certains symptômes articulaires comme l’hyperkaliémie, une sorte de trouble lié au dysfonctionnement des reins. En général, avec un taux d’urée élevé, l’on subit des douleurs sévères et des déformations au niveau des membres à mesure que le temps passe. Devant une telle situation, il est important de subir un traitement sous la recommandation des médecins. Ce dernier pourra prescrire des médicaments pour la réduction de la douleur. En plus du paracétamol, optez également pour les anti-urémiques à type de colchicine. Ces dispositions médicales permettent de prévenir les inflammations urémiques et de normaliser le taux d’urée dans le sang. Il est aussi préférable de se nourrir d’aliments riches en potassium. Ce dernier est réglé spécifiquement par un transfert cellulaire sous la tutelle du métabolisme acido-basique.

Adopter un régime sur mesure et pauvre en purines

Si vous avez l’intention de baisser votre taux d’urée, il est utile que vous vous informiez auprès de votre médecin sur la grille alimentaire que vous pourrez adopter. Cette dernière devra être pauvre en purines. Par ailleurs, vous pourrez recourir à un spécialiste de la nutrition qui pourra vous orienter et vous assister dans la sélection des meilleurs aliments. Ce dernier tiendra également compte du rôle du potassium dans l’organisme pour vous proposer les aliments conseillés.

Il vous faudra prendre en compte quelques paramètres utiles pour être sûrs que les retombées seront celles espérées : réduire la consommation des aliments qui ont une teneur très élevée en purines et en sel ; faire le plein de vitamine c de sorte à maintenir votre forme ; éviter aussi toutes les graisses saturées dont les impacts sont nocifs pour votre santé. Ce régime contribue efficacement à réduire les troubles liés à la rétention d’eau, les excès et les cas d’insuffisance rénale chronique qui agissent négativement sur l’organisme.

Optez aussi pour toutes les variétés de thé, le café et bien évidemment l’eau qui demeure la boisson la plus thérapeutique et bénéfique pour la santé. Pour finir, il est aussi recommandé d’éviter la consommation de l’alcool et de préférer des fruits, des produits laitiers et du pain non complet. Effectuer un dosage de l’urée le dosage de l’urée a pour objectif d’évaluer le fonctionnement des reins, pour détecter une éventuelle insuffisance rénale.  Il est aussi recommandé pour contrôler l’activité rénale des personnes malades de diabète ou qui ont été victimes d’un infarctus du myocarde. En réalité, lorsque les reins ne jouent pas pleinement leur rôle, il y a une accumulation du volume d’urée dans le sang et la présence de créatinine et d’acide urique. Certaines maladies du foie peuvent aussi influencer le pourcentage d’urée sanguine.  Le dosage de la créatinine est manifestement préférable, ou du moins effectué en même temps. Le taux de l’urée peut également être évalué dans les urines. On parle de clairance de l’urée. Le rapport uro urinaire/urée sanguine peut permettre au médecin de définir la source de l’insuffisance rénale.

Leave a Reply