Ginkgo biloba : bienfaits, danger et propriétés

Le Ginkgo biloba que l’on appelle l’Abricotier d’argent et aussi L’Arbre aux quarante écus est une espèce d’arbre la famille des Ginkgoaceae.

Bien que pour beaucoup, l’intérêt du Ginkgo Bilobo commence avec ses propriétés curatives, il y a beaucoup plus à découvrir… Le Ginkgo a une longue histoire en Orient en tant que forme de vie symbolique, décorative, sacrée et curative. Dans le monde entier, le Ginkgo biloba a été largement propagé en raison de sa beauté inhérente, de sa longévité et de sa résistance aux conditions défavorables.

Plus récemment, en Occident, le Ginkgo biloba a fait l’objet d’intenses recherches sur les composés médicinaux, l’amélioration de la mémoire n’étant qu’une de ces utilisations potentielles.

Vous trouverez dans cet article une présentation complète du Ginkgo biloba : ses bienfaits pour la santé, comment le consommer ? Les dangers et contre-indications, l’histoire et la biologie de cet arbre étonnant.

Des feuilles de Ginkgo biloba

En savoir plus sur le ginkgo biloba (L’arbre aux quarante écus) : présentation et histoire de cet arbre la famille des Ginkgoaceae.

Le ginkgo biloba est un petit arbre. En chinois il signifie l’abricotier d’argent. Il est considéré comme un fossile vivant au sein des plantes, car il n’a pas de parents similaires. C’est une espèce du règne végétal qui peut vivre plus de 2000 ans.

On croyait qu’il avait disparu au cours des derniers siècles, jusqu’à ce que certains spécimens soient trouvés dans les pays de l’Est au 17e siècle. À partir de là, le Ginkgo biloba a connu une large diffusion au niveau mondial, en développant certaines variétés de l’espèce pure. Le Ginkgo biloba est un arbuste de taille moyenne, qui peut atteindre plusieurs mètres de hauteur.

Image d'un L'arbre aux quarante écus (ginkgo biloba)

Il est formé d’un tronc à l’écorce brune, avec des branches rigides chez les jeunes spécimens et des ramifications plus lâches chez les plus âgés. Les feuilles qu’il possède sont d’un vert intense et de petite taille. Ses tissus contiennent une quantité importante de substances ayant un potentiel médical.

C’est une plante qui a une grande tradition, surtout dans la culture orientale, où elle était utilisée pour la préparation d’infusions pour traiter diverses affections physiques. Aujourd’hui, l’industrie pharmaceutique étudie ses caractéristiques et ses propriétés pour obtenir d’éventuels médicaments permettant de guérir certaines maladies.

Les bienfaits ginkgo biloba pour la santé

Depuis des siècles, le Ginkgo biloba est identifié pour ses propriétés dans l’amélioration de certaines maladies. Dans ses feuilles, nous trouvons une grande quantité de flavonoïdes, qui entrent dans notre organisme et agissent à de multiples niveaux.

En général, il améliore l’oxygénation des tissus en améliorant la circulation sanguine. Il est ainsi possible de diminuer les douleurs que certaines personnes ressentent en marchant et cela contribue à diminuer les vertiges. Sa consommation continue a une fonction anti agrégée, similaire à celle de l’aspirine, diminuant la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins, évitant l’apparition de thromboses.

Ces dernières années, des améliorations dans le traitement du glaucome ont été associées à la consommation quotidienne de Ginkgo biloba car il contribue à augmenter l’irrigation oculaire, à diminuer la pression intraoculaire et à améliorer le champ visuel et les fonctions cognitives.

C’est aussi un bon complément pour les personnes diabétiques afin de diminuer l’incidence de la rétinopathie diabétique qui conduit lentement à une diminution de la vision. Les personnes diabétiques qui consomment du Ginkgo biloba ont une meilleure vision tout au long de leur vie.

Au niveau du cerveau, il permet d’obtenir de meilleures performances intellectuelles et de diminuer la déconcentration en augmentant la circulation cérébrale et la perfusion du système nerveux central.

Zoom sur les bienfaits du Ginkgo biloba :

Propriétés pour la circulation sanguine

Le ginkgo biloba a la propriété de réduire le vieillissement cellulaire, car il permet la capture des radicaux libres qui produisent des dommages directs à de multiples cellules du corps. Les flavonoïdes contenus en grande quantité dans les feuilles de la plante Ginkgo biloba améliorent la surface de tous les vaisseaux sanguins, artères, capillaires et veines, améliorant la circulation dans tout l’organisme. L’amélioration de la circulation sanguine permet une oxygénation plus abondante, empêche l’apparition de thrombus et de varices.

Chez certaines personnes, le ginkgo biloba est utile pour combattre la froideur permanente des mains et des pieds, qui a pour cause la circulation sanguine difficile dans ces secteurs. L’amélioration de la circulation sanguine profite au cerveau, en réduisant l’apparition de maux de tête, de bourdonnements d’oreilles et de troubles du sommeil.

Une consommation prolongée dans le temps améliore la mémoire et réduit les problèmes cognitifs, en particulier chez les personnes âgées, tandis que chez les jeunes adultes, elle augmente la concentration et les performances intellectuelles, surtout en période de stress.

Les effets du ginkgo biloba pour améliorer la circulation n’apparaissent pas immédiatement, il faut consommer les feuilles ou l’extrait de la plante sur une longue période.

Propriétés pour le cerveau

L’une des propriétés médicinales exceptionnelles du Ginkgo biloba est l’amélioration de l’irrigation du cerveau et l’augmentation de l’oxygénation des neurones. L’une des premières utilisations indiquées pour le Ginkgo biloba a été la démence chez les personnes âgées.

Au cours des dernières décennies, les maladies neurologiques ont augmenté et peuvent être améliorées par l’effet direct des flavonoïdes, contenus dans les feuilles de Ginkgo biloba, sur le cerveau. Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent diminuer l’incidence des tremblements caractéristiques grâce à la consommation régulière d’extrait de Ginkgo biloba.

Les performances intellectuelles s’améliorent chez les jeunes et les personnes âgées grâce à la disponibilité accrue de l’oxygène dans le cerveau. Le ginkgo biloba aide à réduire la fatigue mentale, l’épuisement psychologique et la mémoire à court terme. Les effets des flavonoïdes sont plus marqués chez les personnes âgées, mais ils présentent des avantages chez les jeunes.

Il existe des préparations commerciales de vitamines qui comprennent des extraits de Ginkgo biloba destinés aux jeunes (sous forme de gélules et comprimés). Il a été constaté une augmentation du niveau d’attention, ce qui facilite la pensée complexe, le traitement d’une grande quantité d’informations, une meilleure mémoire, aspects qui permettent d’obtenir de meilleurs résultats dans les études.

Pour lutter contre l’asthme

Il existe de multiples propriétés médicinales du Ginkgo Biloba, l’une des moins connues étant son utilisation pour traiter l’asthme. L’inflammation excessive des voies respiratoires devant certaines substances caractérise l’asthme, dont souffrent les personnes sensibles.

Plusieurs études ont montré que la substance active du Ginkgo Biloba, les flavonoïdes, bloque une substance présente dans les poumons. Il joue un rôle clé dans le début d’une crise d’asthme, si on peut le réduire en quantité, il sera possible d’éviter certaines crises et d’en réduire la gravité.

L’apport du Ginkgo biloba pour les personnes asthmatiques peut se faire par des infusions ou des extraits naturels. Il existe également des comprimés qui facilitent sa consommation.

Un remède maison du Ginkgo biloba pour diminuer les crises d’asthme est de placer 5 à 6 grandes feuilles de la plante dans un litre d’eau chaude.  Cela va dégager de la vapeur qui devrait être inhalée par la personne affectée pour favoriser l’ouverture des bronches et améliorer l’entrée de l’air, améliorant ainsi les symptômes typiques de l’asthmatique. Le ginkgo biloba utilisé de cette manière permet aux flavonoïdes de pénétrer plus rapidement dans l’organisme par les voies respiratoires, étant à l’endroit où ils doivent agir.

Pour lutter contre les varices

Depuis la culture orientale, le ginkgo biloba est utilisé comme substance pouvant être appliquée localement sur la peau. Sans aucun doute, l’effet est plus intense s’il est consommé dans des infusions maison fraîchement préparées ou en extrait par le biais de comprimés.

Mais pour certains problèmes de santé, l’application locale de ginkgo biloba permet d’obtenir de meilleurs résultats. Il existe des maladies qui entraînent des problèmes circulatoires superficiels, qui produisent l’apparition de varices dans les jambes, celles-ci constituent un trouble esthétique surtout chez les femmes.

En outre, elles peuvent provoquer des douleurs lors de la marche, générer des gonflements dans les jambes et de la fatigue.

La préparation anti-varice :

100 grammes de feuilles de Ginkgo biloba, auxquelles on ajoutera 1 litre d’eau chaude, qui ne bouillonne pas. La préparation doit être laissée au repos jusqu’à ce qu’elle refroidisse, puis elle doit être appliquée avec une serviette ou un chiffon sur les deux jambes.

La personne qui souffre de varices, de jambes lourdes ou de gonflement des jambes doit appliquer la solution de Ginkgo biloba au moins deux fois par jour. Au moment de s’allonger dans le lit, les meilleurs résultats seront obtenus, car la position favorise le retour veineux du sang, réduisant ainsi l’inflammation. Les flavonoïdes diminuent localement le gonflement et améliorent la circulation superficielle.

Sur le sujet de la varice, voir notre avis sur la crème varikosette.

Pour lutter contre la maladie de Raynaud

La maladie de Raynaud est un trouble caractérisé par une réduction de la circulation dans les doigts et les orteils. La maladie de Raynaud est classée en deux types : primaire, ou idiopathique, et secondaire, ou phénomène de Raynaud.

Les traitements alternatifs de la maladie de Raynaud comprennent le ginkgo biloba en raison de ses bienfaits pour le système circulatoire du corps. Outre le ginkgo, d’autres suppléments sont suggérés, notamment de la vitamine E, du magnésium et des huiles de poisson. D’autres herbes circulatoires comme le poivre de Cayenne, le gingembre et le frêne épineux peuvent également aider à améliorer la circulation dans les zones touchées.

Comment consommer le Ginkgo biloba ?

Infusion de Ginkgo biloba

La substance active qui a un effet sur l’amélioration de la circulation sanguine est constituée de flavonoïdes, que l’on trouve dans les feuilles de la plante Ginkgo biloba. Il existe plusieurs alternatives pour la consommation du Ginkgo biloba, de ses feuilles naturelles à l’extrait purifié.

Préparation d’une infusion de Ginkgo biloba :

  1. Avec les feuilles naturelles, de préférence fraîchement cueillies de la plante, il faut placer 2 ou 3 unités, selon la taille, dans une tasse, puis ajouter de l’eau chaude, sans faire bouillir.
  2. Il est important que l’eau chaude soit à quelques degrés en dessous de la température d’ébullition pour éviter de diminuer les propriétés des flavonoïdes.
  3. Il faut ensuite couvrir la tasse et la laisser reposer pendant au moins 3 minutes, pendant lesquelles les substances bénéfiques du ginkgo biloba sont libérées de la feuille et passées dans l’eau.
  4. Après avoir préparé l’infusion, il faut la consommer sur le moment pour obtenir les meilleurs résultats.
  5. Si vous préférez consommer la préparation à froid, elle doit être préparée de la même manière et laissée à refroidir.

Il est recommandé de préparer le jour même chaque infusion de Ginkgo biloba qui va être consommée pour améliorer l’absorption et l’utilisation des flavonoïdes par notre organisme.

Compléments alimentaires sous formes de gélules et comprimés

Le format complément alimentaire sous forme de gélules et de comprimés à base exclusivement de cette plante ou avec un cocktail de plusieurs plantes est de plus en plus en vogue. Ces gélules contiennent des extraits de feuilles de Ginkgo.

C’est un bon compromis pour tirer partis des bénéfices santé de cette plante rapidement sans avoir à effectuer de préparation.

Contre-indications et danger du Ginkgo Biloba

La plante ginkgo biloba et certaines de ses propriétés sont connues depuis des siècles. Cet argument nous permet d’affirmer que son utilisation est considérée comme sûre pour la plupart des gens. Un petit nombre de personnes auront une réaction indésirable à la consommation d’extrait de ginkgo biloba, ce qui détermine que vous ne devez plus jamais en consommer.

Dans l’arbre Ginkgo biloba, seules les feuilles doivent être consommées, c’est-à-dire le secteur qui contient l’ingrédient actif : les flavonoïdes. Le reste de la plante peut contenir d’autres substances qui ne sont pas bonnes pour la consommation humaine.

Ne pas consommer dans les cas suivants :

  • Les femmes enceintes
  • Dois être limité chez les enfants
  • Si vous avez des problèmes de coagulation sanguine
  • Diabète
  • Présence d’épilepsie ou de crises
  • En cas de consommation de médicaments indiqués par le médecin, vous devez le consulter pour savoir s’il est conseillé d’associer la consommation de ginkgo biloba,

Composés et principes actifs dans le Ginkgo

Le ginkgo contient un ensemble extrêmement varié et puissant de composés biologiquement actifs, ce qui entraîne une activité très complexe. Ces composés aident le Ginkgo à atteindre son incroyable longévité et sa résistance à la décomposition.

Le Ginkgo biloba contient un grand nombre de composés bioflavonoïdes. Les bioflavonoïdes sont un groupe de composés hydrosolubles présents en abondance dans les plantes, souvent sous forme de pigment (d’où le conseil de manger de nombreuses couleurs différentes pendant la journée). Ils sont très actifs sur le plan biologique, notamment grâce à leurs puissantes propriétés antioxydantes. Une grande partie des bienfaits des fruits et légumes provient de ces composés, qui sont considérés comme des nutraceutiques essentiels. Au Ginkgo, les bioflavonoïdes comprennent, entre autres, la lutéoline, l’amentoflavone, la procyanidine et la prodelphinidine. Les flavonoïdes propres au Ginkgo (flavonglycosides) comprennent le kaempférol, la quercétine et l’isorhamnétine.

Le ginkgo contient également les lactones terpéniques, à savoir les ginkgolides A, B, C, J et M et le bilobalide. Ce sont de puissants inhibiteurs du facteur d’activation des plaquettes (PAF). Ces terpènes sont également des molécules extrêmement complexes. Après que d’autres groupes de recherche aient renoncé à le synthétiser, le ginkgolide B a finalement été dupliqué en laboratoire il y a un peu plus de dix ans seulement. Le succès a nécessité le génie du Dr Corey, professeur de chimie à Harvard, qui a reçu plus tard le prix Nobel pour son ingéniosité dans la synthèse organique. Lors de la cérémonie de remise du prix Nobel en 1990, le présentateur n’a mentionné nommément que deux molécules, dont le ginkgolide B, sur les centaines que le Dr Corey avait synthétisées.

Leave a Reply