Rhume des foins : remèdes maison naturels pour les allergies

Le nez coule, la toux, les éternuements, les yeux démangent : le pollen est à peine libéré et voilà le rhume des foins. Nous vous présentons des remèdes naturels à faire à la maison qui peuvent vous aider en cas d’allergie.

Lorsque le printemps arrive enfin et que les plantes se réveillent de leur sommeil hivernal, pour beaucoup de gens c’est la plus belle et en même temps la plus terrible période de l’année. Car avec les premiers rayons de soleil et les températures chaudes, le vol du pollen se fait également à toute vitesse. Qu’il s’agisse de noisetier, de bouleau, ou d’herbes, peu à peu, les personnes allergiques souffrent d’éternuements, de toux, de brûlures, de larmoiements et d’essoufflement.

Sans parler des troubles du sommeil, des maux de tête et de la sensation d’épuisement, qui s’ajoutent aux conséquences de l’allergie. Presque une personne sur cinq en France souffre de cette allergie année après année. Et les médicaments qui apportent un soulagement rendent souvent les gens fatigués, faibles et apathiques. Une situation désespérée ? Non, ce n’est pas si dramatique. Après tout, il existe aussi des remèdes naturels qui peuvent aider à soulager les symptômes du rhume des foins.

Une femme allongé sur un canapé qui est touché par un rhume des foins

Pourquoi sommes-nous allergiques ?

Mais quelle est en fait la raison pour laquelle certaines personnes développent le rhume des foins et d’autres en sont épargnées toute leur vie ?

Une chose est claire : cette allergie n’est pas congénitale. Génétiquement parlant, la seule chose qui peut être transmise est la tendance à développer une allergie au cours de la vie. Si les deux parents souffrent du rhume des foins, la probabilité que leur enfant soit également atteint s’élève à environ 60 à 80 %. Elle est donc déjà héritée dans une certaine mesure. Cependant, le fait que l’allergie finisse par se manifester est lié à d’autres facteurs, par exemple à l’état de santé de l’enfant ou à des influences environnementales extérieures. Par exemple, de nombreux polluants atmosphériques et la pollution de l’environnement peuvent amener le pollen à libérer davantage de protéines qui provoquent des allergies. Mais le stress émotionnel ou physique nous rend également plus sensibles aux allergies.

Le bon régime alimentaire pour une allergie au pollen

L’histamine étant responsable des réactions allergiques, il est donc conseillé de suivre un régime alimentaire pauvre en histamine. Ou du moins, réduisez ou éliminez de votre alimentation les aliments qui libèrent de l’histamine. Cela comprend entre autres choses : Chocolat, alcool, produits finis avec additifs artificiels, légumes secs, viande fumée, vinaigre, produits à base de blé, réglisse ou choucroute. Si vous voulez réduire votre propre sensibilité aux allergies, vous devriez donc opter pour un régime alimentaire frais et riche en vitamines. Cela inclut naturellement beaucoup de fruits et de légumes. Il est vrai que certaines variétés, telles que les tomates, les épinards, les bananes, les fraises ou les ananas, peuvent également entraîner une aggravation du rhume des foins. Néanmoins, il est recommandé de passer à un régime végétarien ou végétalien, car de nombreux malades ont constaté une amélioration. Si vous adoptez un régime végétalien, vous aurez peut-être besoin de compléments alimentaires naturels que vous pouvez acheter sur La Vie Naturelle.

Le stress émotionnel dû au rhume des foins

Mais le rhume des foins n’a pas seulement des effets physiques, il peut aussi avoir des conséquences psychologiques. On dit que le fardeau émotionnel de l’allergie est énorme, surtout pour les jeunes. Les chercheurs ont constaté qu’ils sont généralement non seulement moins résistants au stress, mais aussi plus enclins à la dépression ou aux troubles anxieux. Pourquoi ? Les raisons sont multiples. Une maladie mentale peut être favorisée par les symptômes concomitants du rhume des foins : Parce que vous ne pouvez pas passer les belles journées de printemps ou d’été dehors avec vos amis et vous enfermer à l’intérieur pour vous protéger du pollen. Ou parce que c’est exactement pour cette raison que l’on développe une carence en vitamine D. Les raisons qui peuvent conduire à un stress émotionnel sont multiples et d’une certaine manière logique. Mais bien sûr, ils ne sont qu’une des conséquences possibles. Les personnes atteintes du rhume des foins ne développent pas toutes automatiquement une humeur dépressive.

5 remèdes maison pour le rhume des foins

Ceux qui souffrent d’allergies ont tôt ou tard recours à ce qu’on appelle des antihistaminiques. Bien que ces médicaments aident à combattre les symptômes gênants du rhume des foins, beaucoup ont des effets secondaires gênants. Ils vous rendent souvent très fatigués. Heureusement, il existe des remèdes maison qui peuvent fournir un remède naturel. Certains d’entre eux soulagent non seulement les symptômes, mais ont également un effet préventif. Pratique et qui vaut au moins la peine d’être essayé.

Orties

Une plante d'ortie qui est efficace contre le rhume des foins

Avec leurs fines feuilles, les orties elles-mêmes provoquent des démangeaisons et des réactions allergiques sur la peau, mais en même temps, les ingrédients de la plante agissent comme un antiallergique naturel. Si vous cueillez les feuilles vous-même, les faites sécher et en faites ensuite un thé, vous disposerez en un rien de temps d’une aide naturelle contre les allergies de toutes sortes. Pour le rhume des foins, il faut inhaler du thé d’ortie sous forme de bain de vapeur.

Gingembre

Du gingembre un super remède contre le rhume des foins

Cette racine peut d’une certaine manière tout faire et aide également à lutter contre le rhume des foins. Parce que la curcumine contenue dans le tubercule du gingembre inhibe la libération d’histamine dans l’organisme et soulage ainsi les symptômes d’allergie. De plus, le gingembre augmente la circulation sanguine et contribue ainsi à réduire les gonflements et les inflammations.

Bain de sel de mer

Du sel de mer un remède maison pour traiter le rhume des foins

Le sel a un effet désinfectant et équilibrant, la vapeur d’eau humidifie les muqueuses et soulage les démangeaisons. Ce remède domestique contre le rhume des foins est garanti pour tout le monde à la maison. Il suffit de verser de l’eau bouillante sur deux cuillères à café de sel de mer et d’inhaler. Une fois refroidi, vous pouvez également utiliser le mélange d’eau salée comme douche nasale. Cela permet de rincer le pollen de la membrane muqueuse, ce qui contribue également à soulager les symptômes.

Euphraise

Euphraise

Vous pouvez acheter cette herbe à la sonorité certes étrange en pharmacie. Ensuite, il suffit de verser de l’eau bouillante dessus et de la laisser infuser pendant dix minutes. Ensuite, vous pouvez faire tremper une compresse stérile dans l’infusion et la placer sur vos yeux fermés. L’ensemble aide à soulager les démangeaisons et les brûlures des yeux et est particulièrement rafraîchissant lorsque le mélange a déjà refroidi.

Huile d’eucalyptus

Des feuilles d'eucalyptus

L’huile essentielle de feuilles d’eucalyptus libère les nez bouchés, ouvre les sinus et a également un effet anti-inflammatoire. Il suffit de mettre quelques gouttes d’huile dans un bain de vapeur et d’inhaler. Si vous devez combattre rapidement, vous pouvez aussi la faire goutter sur le sol de la douche. Vous l’inhalez automatiquement pendant la douche.

Conclusion sur les allergènes naturels

Malheureusement, il n’existe pas de remède breveté contre les allergies et le rhume des foins, mais un régime alimentaire approprié et certains remèdes maisons peuvent contribuer à atténuer les symptômes. Seul celui qui essaie peut enfin savoir si les remèdes naturels de maison l’aideront. Vous avez très peu à perdre. Dans le pire des cas, vous devrez peut-être reprendre des médicaments ou envisager une hyposensibilisation.

Leave a Reply