La tendinite du moyen fessier

La tendinite du moyen fessier est une maladie qui atteint le plus souvent les adultes et les femmes ayant déjà atteint la ménopause. Elle est responsable de fortes douleurs au niveau de la hanche et peut entraver la facilité de la marche. Cependant, il est possible d’en guérir. D’ailleurs, les spécialistes proposent des traitements naturels et médicaux pour y aboutir. Voici plus de détails sur les causes, les symptômes, mais également sur les traitements permettant de guérir et de prévenir cette maladie.

Qu’est-ce que la tendinite du moyen fessier ?

Le moyen fessier est un muscle situé au niveau du bassin et qui rattache la jambe au tronc. Il est l’un des muscles les plus sollicités lorsque tout le poids du corps se repose sur une jambe.

Encore appelée tendinopathie de la hanche ou bursite trochantérienne, la tendinite du moyen fessier est une inflammation du tendon inséré sur le grand trochanter. Ce dernier désigne la partie située au-dessus de la face latérale du fémur et tangible à la face externe haute de la cuisse.

Pour repérer l’origine de la tendinite, les professionnels font le plus souvent recours à la palpation des facettes du grand trochanter. Cette méthode indique la provenance de la douleur (moyen fessier, tenseur fascia lata, petit fessier).

Combien de temps une tendinite du moyen fessier dure-t-elle ?

La tendinite est parfois très longue à guérir en raison des tendons qui sont des tissus très peu vascularisés. Ainsi, l’inflammation peut durer très longtemps. Elle peut s’étendre sur des semaines (entre trois et six) ou même des mois. Toutefois, il faut avouer que cela dépend de la gravité de la lésion.

Quels sont les causes et symptômes de la tendinite du moyen fessier ?

La tendinite du moyen fessier peut survenir dans de nombreux cas. Entre autres, il y a :

  • les cas traumatiques
  • les cas métaboliques
  • les cas tumoraux
  • ou les cas iatrogènes.

D’autres facteurs peuvent également favoriser l’apparition d’une tendinite du moyen fessier. Ils sont notamment la déshydratation, les troubles hormonaux, la pratique intensive du sport, une position inadéquate au travail et une boiterie chronique. Dans d’autres cas, son apparition peut être liée à l’âge, l’obésité, le tabagisme et certains types de médicaments.

La tendinite du moyen fessier s’identifie par des douleurs qui s’accentuent lors de la marche. Elle peut également se ressentir jusqu’au genou et parfois jusqu’à la cheville. On peut également parler de tendinite du moyen fessier dans le cas de douleur qui s’accroît en montant ou en descendant un escalier.

Comment soigner une tendinite du moyen fessier ?

Il existe divers traitements pour se soigner en cas de tendinite du moyen fessier.

Traitements médicaux

Pour soulager les douleurs, les médecins prescrivent souvent la prise d’anti-inflammatoires. Ce traitement medical est basé sur le fait d’infiltrer de la cortisone au niveau de la zone douloureuse. Dans ce cas, il est très important de respecter la posologie recommandée par le médecin ou celle inscrite sur l’emballage du médicament.

Kinésithérapie

Les massages transverses profonds, les ultrasons et le laser sont également des méthodes utiles pour traiter la tendinite du moyen fessier. Les spécialistes proposent des exercices isométriques dans le but de réadapter et de renforcer le muscle. Ces exercices sont réalisés sans mouvement au début.

Exercices pour guérir les tendinite de la hanche

(exercices et conseil d’un kiné)

Intervention chirurgicale

L’intervention chirurgicale est envisagée lorsque les traitements habituels ne permettent pas de soulager les douleurs. Après examen clinique, il n’est pas rare que le tendon fasse objet de calcifications. Il peut présenter dans sa structure des trous parfois visibles à l’IRM. Le traitement chirurgical intervient alors pour exciser les ossifications. Il permet aussi d’épurer les zones inflammatoires et de rétablir le tendon brisé.

Tendinite du moyen fessier et ostéopathie : un ostéopathe peut-il guérir une tendinite du moyen fessier ?

Un ostéopathe se charge de repérer l’origine de la tendinite en s’intéressant à ses causes et symptômes. Il étudie l’équilibre postural du malade et recherche des pertes de mobilité articulaires, musculaires et ligamentaires au niveau du bassin et de la hanche.

L’ostéopathie augmente ainsi de manière drastique les chances de guérison et même de prévenir certaines récidives. Grâce à elle, les chaînes musculaires sont rééquilibrées pour un bon alignement des membres inferieurs.

Le repos

Le moyen le plus naturel pour traiter la tendinite du moyen fessier est de se reposer. En effet, le repos permet le renforcement progressif du muscle. Il est impossible que le tendon s’améliore lorsqu’il n’est pas au repos.

Toutefois, la course à pied n’est pas totalement proscrite. Il suffit de limiter la pratique du sport au risque d’accentuer les contractions musculaires. Un dernier moyen de traiter de la tendinite du moyen fessier est celui par ondes de choc radiales.

En définitive, la tendinite du moyen fessier se manifeste par des douleurs au niveau du tendon et peut s’intensifier en cas de forte activité physique. Pour en guérir, on peut faire recours à la médecine (prise d’anti-inflammatoires, kinésithérapie, etc.) ou à l’ostéopathie. Néanmoins, le traitement le plus naturel reste le repos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page