Les raisons de consulter un urologue

Avec de nombreuses spécialités médicales qui se chevauchent, il n’est pas toujours facile de savoir quel médecin consulter pour un besoin particulier. Ainsi, il peut arriver qu’une personne ait des difficultés à savoir s’il faut consulter un urologue. Pour y voir plus clair, voici des raisons de consulter un urologue.

Des problèmes d’incontinence urinaire : allez chez l’urologue

Phénomène très répandu, l’incontinence urinaire altère la qualité de vie de nombreuses personnes. Il peut survenir à tout âge et sans distinction de sexe. Ainsi, toute personne qui rencontre ces troubles peut solliciter les services d’un urologue pour traiter des problèmes liés à son système urinaire. L’urologue privé est le plus indiqué pour un rendez-vous direct sans avoir à présenter une ordonnance délivrée par un médecin généraliste.

L’incontinence urinaire chez la femme

Chez la femme, on distingue l’incontinence urinaire à l’effort et l’incontinence par urgenturie. Encore appelée impériosité ou hyperactivité vésicale, cette dernière se manifeste par une vessie pleine qui entraîne des fuites chez la patiente. Elle peut être traitée par anticholinergiques chez le médecin généraliste. Cependant, dans la majorité des cas, l’incontinence urinaire nécessite le recours à un spécialiste qui pourra vous réaliser un bilan urodynamique pour poser le diagnostic.

L’incontinence urinaire à l’effort est causée par une insuffisance sphinctérienne chez la femme en contexte de lésion sévère post-obstétricale. Elle se retrouve aussi chez la femme âgée dans un contexte multifactoriel. Dans ce cas, le recours à un urologue est indispensable pour un traitement efficace. Le traitement commence généralement par une rééducation périnéale qui donne un résultat satisfaisant dans environ un cas sur deux. En cas d’échec, une intervention chirurgicale sera alors nécessaire.

L’incontinence urinaire chez l’homme

Chez l’homme, on fait généralement la différence entre une incontinence par regorgement et une insuffisance sphinctérienne. On parle souvent d’incontinence par regorgement, lorsque la vessie ne se vide pas. Dans ce cas, c’est la prostate qui cause souvent l’obstruction. Le diagnostic de l’urologue est alors nécessaire pour un traitement adapté. Ce dernier devra enlever cet obstacle par chirurgie ou prescrire un médicament pour faire réduire la taille de la prostate.

L’insuffisance sphinctérienne chez l’homme est souvent la conséquence d’une intervention chirurgicale du cancer de prostate ou de la vessie. L’urologue pourra évaluer sa sévérité et détecter des mécanismes d’incontinence associés (hypermobilité urétrale, hyperactivité vésicale) pour faire le bon choix du traitement.

Urologue

Présentation sur les services d’un urologue privé à Montréal auprès d’un patient

Des troubles liés à la miction

Lors de la miction, il est possible de ressentir de façon fréquente des douleurs ou une sensation de brûlure. Il s’agit souvent de symptômes d’une affection sous-jacente comme la cystite interstitielle (CI) et les infections des voies urinaires (IVU). Si le résultat n’est pas satisfaisant après un traitement aux antibiotiques, le patient devra alors consulter un urologue. Celui-ci est habileté à examiner la vessie du patient pour diagnostiquer la maladie et proposer un traitement conséquent.

La consultation chez un urologue est également envisageable lorsqu’on commence à uriner plus que d’habitude, sans un changement de mode de vie ou une raison valable. Une miction très fréquente peut être le symptôme d’une vessie hyperactive, irritable ou sensible. Cela peut provenir de problèmes gynécologiques tels que le prolapsus ou les tumeurs de l’ovaire.

Cette affection touche généralement les femmes qui ont subi une opération liée à l’incontinence d’effort. Les personnes qui souffrent du diabète peuvent également être affectées. Une personne diabétique qui a un niveau de glycémie élevé peut voir sa soif augmentée, ce qui augmente également la production d’urine. Les hommes victimes d’une hypertrophie bénigne de la prostate font aussi partie des groupes à risque.

Pour traiter une miction fréquente ou excessive, l’urologue pourra proposer des modifications dans le mode de vie du patient. Selon le cas, il peut aussi prescrire des médicaments ou recourir à des traitements chirurgicaux.

Des problèmes de dysfonctionnement érectile

Le dysfonctionnement érectile est également une raison pour laquelle il est nécessaire de consulter un urologue. Très fréquent après l’âge de 50 ans, ce genre de problème nécessite l’intervention d’un urologue qui posera le diagnostic d’une éventuelle pathologie à l’origine du dysfonctionnement. Il pourra identifier des facteurs de risque à travers un interrogatoire ou un examen clinique complet. Dans certains cas, il devra prescrire des examens complémentaires comme un bilan hormonal ou une échographie Doppler de la verge. À l’aide de son arsenal thérapeutique, le spécialiste proposera des traitements médicamenteux pour un retour à des érections normales.

Une présence de sang dans les urines

La présence de sang dans l’urine est une autre raison pour laquelle la consultation chez un urologue s’avère indispensable. Ce dernier fera une analyse de l’urine et une imagerie de l’appareil urinaire pour vérifier l’état des reins et des uretères. Dans certains cas, une cystoscopie sera nécessaire. Il s’agit d’une procédure qui consiste à explorer l’urètre et la vessie à l’aide d’une mini-caméra introduite par l’orifice naturel. En cas de saignement abondant, une sonde spéciale sera mise en place dans la vessie pour la nettoyer continuellement. Le but est d’éviter la formation de caillots.

Le traitement à administrer dépend des causes du saignement. Il peut s’agir de la prise d’antibiotiques ou d’autres médicaments, de la mise en place d’une sonde vésicale, d’une radiothérapie ou d’une opération chirurgicale.

Clinique privée urologie

Une apparition de verrues génitales chez l’homme

Encore appelées condylomes, les verrues génitales apparaissent en général sur le pénis. Il s’agit d’excroissances de chair de couleur brunâtre, blanchâtre ou rougeâtre qui se développent sur les parties génitales de l’homme. Même si les verrues génitales sont bénignes, un dépistage précoce est nécessaire en raison de leur caractère contagieux. Il est alors très important de solliciter l’aide d’un urologue pour éviter une éventuelle transmission à son partenaire.

Une douleur pelvienne inexpliquée

Une douleur pelvienne inexpliquée qui dure plusieurs jours peut être le signe d’une affection sous-jacente comme le cancer du rein, le cancer de la vessie ou la CI. Chez les hommes, la douleur pelvienne peut indiquer une infection de la prostate ou un cancer de la prostate. Dans ces cas, il est fortement conseillé de solliciter un traitement en urologie le plus tôt possible.

En définitive, la consultation en urologie est indispensable face à des symptômes génitaux chez l’homme et des symptômes des voies urinaires chez les deux sexes. En effet, chez la femme, l’urologue ne peut traiter que des pathologies liées à l’appareil urinaire (vessie, uretères, reins). Pour les affections liées à l’appareil génital de la femme, c’est le gynécologue qui est le spécialiste compétent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page