6 traitements naturels pour tomber enceinte

Les couples qui essaient de concevoir attendent avec impatience les deux lignes sur leur test de grossesse et se posent parfois cette question :  quels sont les moyens de tomber enceinte plus facilement ?

Si vous êtes confronté au problème de l’infertilité, il peut est intéressant pour vous de se tourner vers les remèdes naturels utilisés depuis des milliers d’années et parfois oubliés.

Cela peut commencer par un examen plus approfondi de votre régime alimentaire et de votre mode de vie pourrait être utile s’il n’y a pas d’obstacles médicaux à l’agrandissement de votre famille.

Recherchez les moyens naturels d’augmenter les chances de tomber enceinte et d’améliorer votre fertilité avec ces 7 astuces de grands-mères pour tomber enceinte.

Pour commencer : hygiène de vie et alimentation saine

Pour tomber enceinte facilement et avoir une grossesse saine et sans problème, il faut d’abord perdre l’excès de poids avant la grossesse, atteindre le poids idéal, faire du sport régulièrement, bien manger et dormir suffisamment.

C’est le moment idéal pour se débarrasser des mauvaises habitudes telles que fumer et boire dans les mois précédant la grossesse. Cela à un effet néfaste sur votre grossesse.

L’un des facteurs facilitant la grossesse est la consommation d’aliments riches en acide folique, zinc, calcium, vitamines C et D. En cas de grossesse planifiée, la consommation de ces aliments augmente les chances de tomber enceinte. Certains programmes comme BeMum ou certains gynécologues proposent des accompagnements pour ne pas négliger ces points importants.

La santé mentale n’est pas à négliger, avoir un environnement paisible et éviter les tensions et le stress peut avoir un impact positif sur les chances de tomber enceinte. Les couples qui ont des difficultés à avoir des enfants sont connus pour être assez stressés. Pour des raisons psychologiques, le stress peut entraîner des problèmes d’éjaculation chez l’homme. Les femmes peuvent rencontrer des problèmes tels que la perturbation de leur cycle menstruel si le stress affecte leur période d’ovulation.

Traitement de l’infertilité par l’acupuncture

Ancienne méthode de traitement chinoise consistant à insérer des aiguilles dans des points particuliers du corps, l’acupuncture existe depuis des milliers d’années. Dans le monde, il existe deux énergies opposées appelées yin et yang, qui sont à la base de l’acupuncture.

Les canaux énergétiques, appelés méridiens, sont des voies par lesquelles ces deux énergies circulent. Les points d’acupuncture sont des points où l’énergie est concentrée le long des méridiens. Grâce à ces points, l’acupuncture guérit le corps en rétablissant son équilibre énergétique. Dans certains cas cela peut avoir un effet bénéfique pour améliorer la fertilité.

Yoga de la fertilité

Une femme qui pratique le yoga en extérieur

C’est un yoga qui s’adapte au cycle menstruel de la femme, il s’est avéré bénéfique pour favoriser la grossesse en particulier en cas de FIV.

Dans cette forme douce de yoga, les postures sont associées à des chants, à la méditation et à la relaxation. Les systèmes nerveux, endocrinien et reproducteur bénéficient tous de ses effets thérapeutiques, ce qui permet à la personne de se consacrer pleinement au travail de fertilité.

Réflexothérapie

Il s’agit d’un système de traitement du corps entier qui comprend des massages des pieds.

Les points de pression spécifiques des pieds sont responsables de la santé de certains organes. L’acupression peut contribuer à la préparation d’une femme enceinte.

L’ostéopathie améliore la fertilité

De nombreux couples ne se rendent pas compte que diverses anomalies de la posture peuvent affecter la fertilité et les troubles de la reproduction, qui peuvent à leur tour provoquer un désalignement des organes internes.

En appliquant une pression spécifique sur les organes, l’ostéopathie vise à rétablir une bonne posture et à aider à les remettre dans leur position correcte. L’ostéopathie permet également de restaurer le tonus musculaire de l’utérus et de la colonne vertébrale, en particulier dans les segments inférieurs.

Herbes médicinales

Les herbes sont un moyen naturel de stimuler la fertilité. Les herbes sont considérées comme ayant des propriétés liées à la fertilité non seulement par les praticiens de la médecine naturelle chinoise, mais aussi par les médecins conventionnels, qui recommandent de les inclure (sous surveillance) dans le processus de traitement de l’infertilité.

Quelques exemples de plantes :

  • Ortie : La tisane d’ortie est recommandée depuis longtemps pour augmenter la fertilité. Les vitamines et les minéraux contenus dans l’ortie stimulent la production d’hormones et dynamisent l’utérus, selon des études.
  • Pissenlit : Le pissenlit facilite non seulement la conception, mais stimule également l’utérus et régule la production d’hormones. Afin d’augmenter la circulation sanguine, le thé au pissenlit pour la fertilité agit sur le corps de la femme.
  • Maca : La racine de maca est recommandée pour le traitement des troubles hormonaux et des problèmes d’infertilité.
  • Huile d’onagre : Un certain nombre d’ingrédients précieux sont présents dans l’huile d’onagre, comme les acides gras essentiels, ainsi que le sélénium, le zinc et la vitamine E. L’onagre contient des composés qui facilitent la fécondation en améliorant l’état de la glaire cervicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page