2 choses à connaître sur le périnée

Les organes du bassin que sont la vessie, le rectum et l’utérus sont soutenus par un ensemble de muscles connu sous le nom de périnée. Le périnée assure la rétention des gaz, selles et urines. C’est ce pont entre le coccyx et le pubis qui permet par exemple que, pendant l’acte sexuel, l’envie d’urine soit refoulée. Ses fonctions font également de lui une pièce maîtresse dans le processus d’accouchement chez la femme. C’est pour cela qu’on parle de plus en plus d’éducation du périnée aux femmes qui souhaitent accoucher dans les meilleures conditions qui soient.

Le périnée, qu’est-ce que c’est ?

Le périnée comme vous pouvez le  voir en ligne est une zone musculaire qui ferme la partie inférieure du bassin. Pour comprendre son fonctionnement, il est important de connaître ses différentes parties et ses connexions.

Tout d’abord, le plan pelvien, car c’est de ça qu’il s’agit en réalité est constitué de 3 couches ou plans musculaires. La toute première couche qui donne généralement son nom à l’ensemble est le périnée. C’est la couche dite superficielle qui joue beaucoup plus un rôle sexuel, puisqu’il entoure le vagin, le clitoris et la vulve. Les spécialistes de la rééducation du périnée encouragent les femmes à travailler ce muscle pour atteindre des niveaux de satisfaction sexuelle jamais atteints auparavant.

Le second plan musculaire située au centre du plan pelvien intervient dans la rétention des urines. Cela est rendu anatomiquement possible grâce au sphincter de l’urètre. La dernière couche est la couche la plus profonde. Elle permet de fermer les autres orifices comme le rectum. En fin de compte, l’ensemble de ces muscles contribuent à améliorer la qualité de vie des femmes comme des hommes.

Notre article sur le rééducateur périnéal connecté pourrait vous intéresser.

La manière facile pour muscler son périnée pendant la grossesse

La musculation du périnée se fait au rythme de la respiration. Vous pouvez faire un exercice de musculation du périnée en position assise, debout ou couchée.  Pour éviter que le périnée se fatigue et cède sous la pression et l’effort dû à l’accouchement, les femmes enceintes ont grand intérêt à s’adonner à cet exercice de tonification du plan pelvien.

Concrètement, il suffit d’inspirer profondément pour ne relâcher l’air que progressivement. En réalité, l’inspiration de l’air et sa rétention dans les poumons entraînent un gonflement du ventre. Pendant la grossesse, cela peut paraître éprouvant, mais le jeu en vaut la chandelle.

Pendant le temps du blocage de l’air dans les poumons, faites un effort de contraction de votre périnée. Le plus difficile dans cet exercice reste l’effort de contraction qui doit être maintenue pendant la phase de relâchement respiratoire. Il existe bien des exercices en ligne qui peuvent préparer à accoucher aisément et à vivre une vie post-grossesse sans séquelles.

On retiendra qu’il est important de commencer tout exercice de musculation du périnée dès les premiers de grossesse. Il contribue à l’élargissement du bassin et à soutenir l’utérus, le volume du liquide amniotique et le poids du bébé. Pendant l’accouchement, ce sont des facteurs qui rendent l’expulsion

Qu’est-ce qui se passe pendant les règles ?

Cela pourrait vous intéresser : Qu’est-ce qui se passe pendant les règles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page