Sang dans l’œil / Vaisseau éclaté dans l’œil : Y a-t-il une raison de s’inquiéter ?

La présence du sang dans le blanc de l’œil fait partie des motifs les plus fréquents de consultation chez l’ophtalmologue. Même si les diagnostics potentiels sont multiples, il n’y a souvent aucune raison de s’inquiéter, dans la plupart des cas. Pour vous rassurer, voici une explication sur ce que c’est que ce phénomène, ses causes et les différents moyens de les traiter. 

L’hémorragie sous-conjonctivale : de quoi s’agit-il ?

Pour faire simple, l’hémorragie sous-conjonctivale est ce qu’on peut qualifier d’un bleu au niveau de l’œil, comme c’est sous le cas au niveau cutané. Il s’agit en réalité d’une fuite de sang provenant de minuscules vaisseaux sanguins qui sont souvent situés sous la conjonctivite, plus précisément sous la fine membrane transparente située dans le blanc de l’œil (sclérotique). En d’autres termes, une plage de sang frais recouvre plus ou moins l’œil et peut facilement s’apercevoir dans le champ de la fente palpébrale.

Certaines personnes sont plus concernées par cette apparition soudaine de sang qui peut également être unilatérale ou post-traumatique. Dans la plupart des cas, c’est souvent l’entourage de la personne concernée qui lui fait remarquer cette présence de rougeur dans l’œil, car à part la rougeur inhabituelle, d’autres symptômes ne sont plus à signaler. Quelques fois, c’est le patient lui-même qui le remarque à son réveil, car l’hémorragie sous-conjonctivale intervient fréquemment pendant la nuit.

Quelles sont les causes de l’hémorragie sous-conjonctivale ?

Le sang dans l’œil ou l’hémorragie sous-conjonctivale est plus fréquent chez les personnes âgées, car elles ont souvent une fragilité capillaire de la conjonctivite. Cependant, dans la plupart des cas, il n’y a aucune raison d’être anxieux, car le saignement est idiopathique, c’est-à-dire qu’il est sans cause sévère. Toutefois, il peut être favorisé par certains facteurs.

Une hypertension artérielle

L’apparition de sang dans l’œil peut être le signe d’une hypertension artérielle mal équilibrée. En cas d’hémorragie sous-conjonctivale, il est souvent conseillé de consulter son cardiologue pour une vérification.

Un traumatisme oculaire

Avec l’âge, on peut parfois constater une rupture de la paroi des vaisseaux sanguins conjonctivaux et épiscléraux à cause de leur fragilité. La prise de certains médicaments comme les anticoagulants ou encore les fluidifiants sanguins peuvent également être à l’origine d’un traumatisme oculaire responsable d’un saignement de l’œil.

Une opération chirurgicale

D’autre part, les patients ayant subi une opération chirurgicale liée à un trouble oculaire comme la chirurgie de la cataracte ou le LASIK peut également présenter des saignements dans l’œil. Il en est de même pour d’autres opérations chirurgicales comme une chirurgie thoracique par exemple.

Pour les personnes qui pratiquent des activités sportives comme la plongée sous-marine, un accident de pression négative avec leur masque de plongée peut être responsable d’une hémorragie sous-conjonctivale. 

Sang dans l’œil : que faut-il faire ?

En cas d’hémorragie sous-conjonctivale, il n’est souvent pas nécessaire de faire un traitement spécifique. Toutefois, si vous souhaitez vous rassurer, le premier réflexe lorsque vous remarquez la présence d’une tache rouge franche uniforme dans l’œil est de consulter un médecin, plus précisément un ophtalmologue. En effet, seul ce professionnel est habilité à effectuer un diagnostic précis de votre état.

D’autres problèmes plus sérieux peuvent être responsables du sang dans l’œil surtout lorsque vous constatez que le phénomène s’intensifie. Il peut s’agir d’une maladie des yeux ou d’une pression intraoculaire trop élevée. De plus, si le saignement dans l’œil apparait à la suite d’un choc, la consultation d’un médecin dans ce cas est doublement conseillée. Quoi qu’il en soit, l’hémorragie sous-conjonctivale est un phénomène qui disparait généralement après sept à dix jours. Au cours de cette période, vous pouvez remarquer un changement de couleur de la partie affectée. Ceci est tout à fait normal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page