Triste, stressée et fatigué : Le cycle inquiétant de la dépression

une personne stressé

La dépression, le stress et l’insomnie peuvent, sans le savoir, perturber notre vie.  Le monde est un endroit difficile, et avec un million de causes de stress et de dépression. Il est facile pour les gens de sentir soudainement que leur droit au bonheur leur a été retiré.

Ce qui est surprenant, cependant, c’est l’état mortel récurrent de stress et de dépression, qui peut devenir un cycle sans fin perpétré par le manque de sommeil. Non seulement la fatigue peut provoquer une dépression, mais les personnes souffrant de dépression et de stress peuvent également souffrir d’insomnie.

L’examen de la relation entre le stress et la dépression (à la lumière de troubles physiques tels que l’insomnie) peut nous donner un aperçu des diverses causes et symptômes de ce mélange mortel qui menace le bien-être des personnes dans le monde entier.

Dépression : causes et conséquences

Selon l’Organisation mondiale de la santé et sa définition de la santé, la dépression est un trouble psychologique courant, qui touche 121 millions de personnes dans le monde et constitue l’une des principales causes.

C’est un trouble mental qui se présente comme :

  • Une perte de volonté
  • D’intérêt et de plaisir
  • Une faible estime de soi
  • Une culpabilité intense
  • Un trouble des niveaux d’énergie, de l’appétit, du sommeil et de la concentration.

La dépression n’est pas causée par un seul facteur dans la vie d’une personne, cependant, il a été signalé que le stress, qu’il soit chronique ou aigu, peut conduire votre corps à son propre système de réponse au stress. Cela peut augmenter les niveaux de cortisol, les hormones du stress dans l’organisme, ce qui entraîne une baisse des niveaux de sérotonine et de dopamine, les hormones qui régulent les processus naturels tels que l’appétit, le désir sexuel et le sommeil, toujours important.

Pour les personnes souffrant d’insomnie due à un certain nombre de problèmes physiques et émotionnels. Ce déséquilibre hormonal provoque des insomnies et des engourdissements, et l’insomnie due au stress entraîne la dépression.

Sommeil et dépression : un cycle

Non seulement, il s’agit d’un processus où l’insomnie est une cause de stress et la dépression une cause d’insomnie. L’insomnie due au stress ne provoque pas seulement la dépression, tout comme les personnes en dépression profonde souffrent également d’insomnie. Elle peut provenir d’une difficulté à dormir la nuit, ou même d’une difficulté à rester endormi et à se réveiller trop tôt, ce qui provoque un grand stress non seulement émotionnel mais aussi physique.

Le manque de sommeil provoque une grande anxiété, et pour les personnes souffrant d’insomnie due au stress, un certain nombre de problèmes dans le corps et l’esprit. Si vous souffrez d’insomnie, le stress vous fait perdre votre concentration, vous vous sentez léthargique, désorienté et fatigué.

 Le manque de sommeil est un facteur majeur de stress, de sorte que les personnes présentant des symptômes d’insomnie peuvent avoir des problèmes physiques, affaiblir leur corps, être sujettes à des accidents et même à des maladies cardiaques. Lorsqu’une personne souffre de symptômes d’insomnie dus au stress, cela peut également inclure, dans une mesure plus inquiétante, des hallucinations – qui peuvent provoquer plus d’anxiété et de détresse.

Ce stress, comme nous en avons discuté, peut conduire une personne dépressive à approfondir son trouble, si les soins appropriés ne sont pas pris en charge. En fait, une étude a montré que les personnes âgées souffrant de dépression et d’insomnie restaient déprimées après un an, ne soit pas moins de 17 fois plus longtemps que les personnes âgées souffrant de dépression qui avaient eu un sommeil ininterrompu.

Voir notre article sur l’effet cumulé du manque de sommeil.

Repos : obtenir de l’aide

En faisant le lien entre le stress, la dépression et l’insomnie, la voie du traitement semble assez évidente. Les causes de l’insomnie de stress peuvent finalement conduire à la dépression, il semble donc juste de traiter ces symptômes. Le fait est que, dans une étude clinique de patients dépressifs ayant des problèmes de sommeil, ils ont été traités avec le médicament Prozac (un antidépresseur) et Lunesta (un médicament contre l’insomnie), et leur état s’est amélioré beaucoup plus rapidement. Les patients qui ont été traités uniquement pour la dépression ont pris du retard en termes de rétablissement, ce qui renforce le lien entre la dépression et l’insomnie.

Cependant, bien que cela soit utile, se concentrer uniquement sur les symptômes de l’insomnie de stress n’est que cela – se concentrer sur un seul symptôme. Pour les personnes souffrant de stress dépressif, c’est toujours la cause, et afin de résoudre la dépression et l’insomnie induite par le stress, les médicaments qui se concentrent sur les symptômes ne sont pas la seule réponse. Un changement de mode de vie peut faire des merveilles en aidant à soulager les symptômes de l’insomnie due au stress.

Les personnes présentant des symptômes d’insomnie de stress, tels que l’affaiblissement du corps, peuvent être soulagées par une alimentation appropriée et la correction de leurs mauvaises habitudes. S’abstenir de consommer du café et de la caféine, respecter un horaire de sommeil régulier et recourir à des techniques de relaxation telles que la méditation peut faire des merveilles.

En cas de dépression, il faut éviter autant que possible le stress. Se joindre à des groupes d’entraide, se faire soigner et conseiller, et même simplement faire de l’exercice, sont très utiles. De même, l’exercice peut conduire à un meilleur sommeil, ce qui s’avère utile pour les personnes présentant des symptômes de stress dus à l’insomnie.

En fin de compte, cette triple menace de stress, de dépression et d’insomnie, bien que répandue et mortelle, peut être résolue avec le bon médicament, ainsi que, plus important encore, la bonne connaissance de celui-ci et du mode de vie que nous choisissons de mener.

Leave a Reply